14 Avril 2018

Congo-Brazzaville: Affaires - Des Russes envisagent de produire au Congo des meubles et de l'eau minérale

Un groupe d'investisseurs russes, en mission de prospection dans le pays, a exprimé à la ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), Yvonne Adélaïde Mougany, l'intention de développer des projets dans les deux secteurs.

La délégation des opérateurs économiques russes a eu une séance de travail, le 12 avril à Brazzaville, avec la ministre des PME. Tous membres d'un grand groupe dénommé "Droujba"( l'amitié en russe), ces hommes d'affaires lorgnent investir, dans un premier temps, dans deux secteurs d'activités, à savoir la fabrication des meubles et de l'eau minérale.

« Nous voulons investir dans plusieurs domaines, notamment la fabrication des meubles et la production d'eau minérale. C'est un grand potentiel qui permet de redynamiser la coopération bilatérale entre nos deux pays », a précisé Aleksandre Palkine, un des hommes d'affaires, à l'issue de l'entretien avec la ministre Yvonne Adélaïde Mougany .

Dans le domaine des meubles, ces opérateurs économiques promettent de construire, à titre expérimental, des usines de haute technologie dans les grandes villes du Congo. Celles-ci seront destinées essentiellement à la fabrication des meubles de haut standing, en bois. L'objectif étant, ont-ils dit, de chercher à booster ce secteur porteur de richesse, en vue d'offrir aux Congolais du mobilier de qualité supérieure à coût modéré.

« Nous voulons démarrer nos activités le plus vite possible dans les grandes villes, mais nous devons avant tout faire l'étude du marché, afin de se faire une idée réelle des besoins exprimés », a renchéri Aleksandre Palkine.

Ayant visité quelques acteurs et unités de production spécialisées dans ce domaine, les investisseurs russes ont noté, avec satisfaction, la bonne qualité du bois congolais, estimant, toutefois, que certains meubles produits par des nationaux présentent des défauts de finition. Pour les rendre compétitifs, ils ont promis d'offrir à leurs homologues congolais une formation spéciale en Russie, selon les exigences internationales en la matière, afin de leur permettre de produire des mobiliers de qualité supérieure au profit du marché national, voire sous-régional.

Au sujet de la production de l'eau minérale, les investisseurs russes promettent de construire une usine adaptée au standing international. L'ambition du groupe étant de rendre cette denrée vitale moins chère et accessible à tous..

Pour la ministre des PME, ces créateurs d'emplois sont les bienvenus. « Ces entreprises sont d'une grande importance pour le Congo. Celle destinée à la production des immeubles emploiera mille personnes. Elles ont conscience des opportunités d'affaires qui existent au Congo et pourront s'intéresser à d'autres secteurs d'activités. Dans le domaine qui est le nôtre, c'est une très belle chose, elles sont donc les bienvenues », s'est réjouie la ministre Yvonne Adélaïde Mougany.

Précisons que la délégation russe a été conduite par le conseiller économique de l'ambassade du Congo en Russie, Yvon Marius Ibongliorou.

Congo-Brazzaville

Toujours aucune date pour un procès du général Mokoko

Au Congo-Brazzaville, aucune date n'a encore été fixée pour un éventuel procès du… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.