15 Avril 2018

Tunisie: La mémoire remuée

«Ce film, je l'ai longtemps porté en moi. Il est dédié à tous ceux qui ont pris des risques, dans l'ombre et au quotidien, pour venir en aide au mouvement de libération nationale en Tunisie et qui ont été, par la suite, ignorés et dont le courage et la prise de risque n'ont pas été reconnus, dira le réalisateur.

Victimes d'une injustice, blessés dans leur amour-propre, floués, ces «oubliés de l'histoire» seront, en partie, tentés par l'alcool, l'exil ou, plus grave encore, le suicide. Tandis que d'autres vont se mettre à l'affût de la moindre occasion pour se réhabiliter et administrer la preuve que leur patriotisme est au-dessus de tout soupçon. Hassouna est un de ceux-là. Telle est la raison d'être de ce film, ravivée par l'actualité récente... En effet, tous les combats, passés ou présents, motivés par un idéal de liberté et de justice, se rejoignent par-delà les ans, par-delà les hommes qui les mènent, ceux qui découvrent, en dépit des dangers et des affronts, que le véritable honneur est dans la vérité... ».

Le film est entrecoupé d'images d'archives, celles du retour triomphant de Bourguiba, celles des rues tunisiennes noires d'un monde qui réclame l'indépendance du pays. Notons qu'ici le réalisateur semble avoir fait de Bourguiba un personnage historique certes mais un personnage présent-absent, laissant ainsi l'Histoire dans un statut d'arrière-fond. A travers les rencontres de Hassouna avec les autres personnages, le film lève le voile sur la violence et l'ingratitude de l'histoire et leur incidence sur les êtres humains. «Nous avons eu recours comme à l'accoutumée à des stratégies de "minimalisations créatives", poursuit le réalisateur, dans Vagues brisées... , nous avons voulu aller plus loin, en relatant des rencontres avec l'Histoire et en assurant l'émergence fantastique de la nation tunisienne, dans l'intimité d'un destin individuel d'un laissé-pour-compte».

Dans «Vagues brisées», notons l'interprétation exceptionnelle de Ahmed Hafiène qui a su faire évoluer ce rôle à travers le film. Les deux actrices Fatma Nacer et Ivan Pantaleo ont, elles aussi, composé avec ce personnage sombre et mélancolique mais plein de fureur et de passion.

Tunisie

Sidi Bouzid/Municipales 2018 - Fiche technique

Le gouvernorat de Sidi Bouzid, situé au centre de la Tunisie, s'étend sur 6994 km2. Il compte 17… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.