15 Avril 2018

Burkina Faso: Essakane SA - Un ouvrage de franchissement de 431 millions de FCFA inauguré

IAMGOLD/Essakane SA a inauguré officiellement, le mercredi 11 avril 2018 dans le village de Pétabarabé Oudalan, un ouvrage de franchissement réalisé à hauteur de 431 millions de FCFA par le génie militaire.

Lancés, le 12 avril 2017, les travaux ont permis de construire une route en terre latéritique d'une longueur de 9,7 km, un radier principal de 300 mètres et six autres radiers de 10 mètres chacun ainsi qu'un imposant dalot. Les travaux réalisés par le génie militaire ont coûté à la mine 431 millions de FCFA.

Dans son allocution, le bourgmestre de Gorom-Gorom Ibrahim Ag Attahir dont relève le village de Pétabarabé Oudalan a traduit la reconnaissance des communautés bénéficiaires et celle de son conseil municipal à la société minière. A l'entendre, celle-ci s'est toujours souciée de l'amélioration des conditions de vie des populations locales. C'est en ce sens qu'il a précisé que le détour imposé par le cours d'eau aux usagers en saison pluvieuse est terminé. Pour lui, le réseau routier de la zone est carrossable désormais en toute saison. Il a estimé le nombre des usagers hebdomadaires sur cette route à environ 2 000 personnes venant des village de Pétabarabé Oudalan, Essakane village, Gosey Village, Anaher, Boom, entre autres, et du Niger.

Un engagement respecté

«L'infrastructure que nous inaugurons aujourd'hui est donc très importante pour la commune de Gorom Gorom en ce sens qu'elle permettra de désenclaver la zone et facilitera les échanges commerciaux et le mouvement des populations. J'en appelle alors au civisme des populations et des usagers pour faire de cet ouvrage un usage à bon escient », s'est-il adressé aux populations. Selon le directeur général adjoint de IAMGOLD/Essakane SA Tidiane Barry, la mine a pris un retard considérable à tenir son engagement mais mieux vaut tard que jamais. «L'ouvrage de franchissement est enfin là, nous fêtons ce matin l'achèvement des travaux de cet ouvrage qui représente un meilleur avenir pour les communautés riveraines de la mine, parce qu'il va leur apporter de nouvelles opportunités», s'est-il réjoui.

C'est pourquoi, il a remercié tous les acteurs qui ont accompagné le processus de négociation et de concrétisation de l'ouvrage. Pour sa part, le secrétaire général de la région du Sahel, Vincent Sawadogo, a également rappelé que la réalisation de l'ouvrage est un engagement qui s'inscrit dans le cadre de la réinstallation des populations affectées initiée en 2008 par le projet minier Essakane. Pour mémoire, a-t-il révélé, cet ouvrage était jalonné de multiples obstacles.

*A ce sujet, il a évoqué le changement du lieu de construction par les communautés, la volonté des populations de disposer de deux ouvrages au lieu d'un comme convenu dans les accords, la saisie du comité de suivi de réinstallation et du comité d'arbitrage. «Je suis enchanté que cet édifice ait été construit et que tous les débats que nous avons eus ne sont plus qu'un lointain souvenir», exprimant ainsi sa satisfaction. De son avis, cet ouvrage va transformer le quotidien des populations riveraines du site minier Essakane et ouvrir des perspectives humaines et commerciales pour les communautés de la région.

Quant au directeur central du génie militaire, le colonel Célestin Simporé, il a exprimé toute sa gratitude à la mine pour son choix et sa confiance à réaliser ces travaux. Il a, en outre, salué l'accueil chaleureux de la population qui a accompagné le génie militaire dans l'exécution des travaux. « Nous sommes à la disposition de la population. Les militaires ne sont pas seulement là pour faire la guerre. Nous participons également à la vie communautaire et au développement socio-économique du pays, d'où notre devise du génie militaire: souvent construire, parfois détruire et toujours servir », a conclu le colonel Simporé.

Burkina Faso

Somgandé - 6 personnes meurent dans une bousculade

Une bousculade a eu lieu dans la nuit du 20 au 21 avril 2018, à l'issue d'un prêche religieux… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.