15 Avril 2018

Guinée: Condamnation d'Ibrahima Sory Camara de l'UFDG - "C'est une preuve que la justice guinéenne ne dort pas", selon le RPG

La condamnation d'Ibrahima Sory Camara de l'union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) à dix-huit mois de prison ferme par le tribunal de première de Mafanco pour injures, diffamation et outrage à l'endroit du chef de l'Etat était au menu de l'assemblée générale hebdomadaire du RPG-Arc-en-ciel ce samedi 14 avril 2018.

Avant de s'en réjouir, le parti au pouvoir en Guinée par la voix honorable Mohamed Lamine Kamissoko membre du bureau politique national du RPG a fait savoir que cette condamnation est une preuve que la justice guinéenne ne dort pas.

Pour lui, des écarts grossiers de langage à l'endroit du Chef de l'Etat ont été tenus par des gens. «Cette fois-ci, la justice n'a pas attendu. Vous avez vu un certain Ibrahima Sory Camara de Dabondy qui se croyait intouchable. A un moment, il pensait que c'était de la blague, mais maintenant, il sait que c'est du sérieux. Il a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir accusé le Chef de l'Etat», s'est réjoui ce proche d'Alpha Condé.

Malgré leur incarcération pendant 48 heures pour incitation à la haine et à la violence, des communicants de cette formation politique ont réitéré leur engagement pour la cause du RPG-Arc-ciel.

Guinée

Coyah - Découverte du corps sans vie d'un homme tué par balles

Les assassinats se multiplient en Guinée. Des sources bien informées nous apprennent que le corps sans vie… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.