16 Avril 2018

Mali: Le gouvernement condamne les propos d'un maire contre les Peuls

Au Mali, le maire de la commune Koporona, dans le centre du pays, a donné un ultimatum à tous les Peuls installés dans sa commune. Dans un avis manuscrit, signé de sa main, il leur donne deux jours pour quitter la ville. Une démarche qui a fait vivement réagir le gouvernement.

Dans le centre du pays, des dizaines de personnes ont péri dans de récents affrontements entre les communautés peules et dogons. Le maire de la commune Koporona a donné deux jours à tous les Peuls installés dans sa commune pour quitter la ville.

Une décision condamnée par le pouvoir en place. Amadou Koïta, le porte-parole du gouvernement malien, assure que des poursuites ont été engagées à l'encontre du maire et qu'une procédure de suspension est lancée : « Le gouvernement malien engagera des poursuites judiciaires contre tous ceux qui s'impliqueraient dans des actions violentes et diffuseraient des messages de haine. Ce genre de propos ne peuvent qu'encourager les terroristes, sinon servent les terroristes. Et nous savons que les Dogons, les Peuls, toutes les communautés du Mali ne souhaitent que la paix et ne souhaitent que vivre ensemble. Nous estimons que ce genre de propos ont tendance à servir les forces du mal ».

Mali

Résultats Adjudication Bons du Trésor du Mali - Le trésor se blinde avec 22 milliards de FCFA

L'émission par adjudication de Bons Assimilables du Trésor à364 jours pour un montant de 20… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.