16 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Migration clandestines - Les parents invités à dissuader leurs enfants

Après Williamsville, le centre d'accueil des migrants était le vendredi dernier au centre culturel d'Abobo pour présenter les dangers des voyages clandestins par la mer aux populations.

Cynthia Ekra, directrice dudit centre, a soutenu que la ruée des jeunes vers l'occident en traversant la méditerranée au prix de leurs vies, constitue un drame pour l'Afrique, notamment pour la Côte d'Ivoire qui se voit ainsi vidée de ses bras valides.

Elle a donc demandé aux femmes, hommes, chefs traditionnels et religieux, en tant que parents, de dissuader leurs enfants de tenter cette aventure qui ne débouche que sur la mort.

A l'en croire, la douleur de l'enfantement est tellement atroce qu'aucune femme ne souhaite voir son " bébé" en qui elle place beaucoup d'espoir, aller se donner la mort inutilement. « Je vous adresse ce message parce que les informations que nous tenons des migrants, font état de ce que c'est sur la pression des parents que les enfants vont illégalement et clandestinement en Europe en bravant la mer. Dites à vos enfants qu'ils peuvent s'épanouir ici », a-t-elle insisté.

Cynthia Ekra a ensuite fait passer devant l'assemblée, des migrants revenus au pays pour faire des témoignages poignants sur le calvaire et les supplices qu'ils ont vécus, par exemple en Libye.

L'assistance a été fortement émue par les récits de ces rescapés qui ont côtoyé la mort tout le temps de leur aventure. Elle a ensuite demandé aux chefs de communautés et religieux, de par leur rôle et surtout du respect et de la considération dont ils jouent dans les milieux respectifs, d'entreprendre des campagnes de sensibilisation contre la migration.

Dr Kouamé Clement, chargé des études et projets au centre des migrants, pour donner plus de poids à l'appel de Cynthia Ekra, a projeté un film retraçant les mésaventures et montrant les statistiques des corps des jeunes Africains repêchés, par centaine, dans les eaux glaciales des côtes libyennes.

Le centre des migrants est une structure placée sous la tutelle du ministère de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur. Bamba Karidja, sous directrice du ministère dirigée par le ministre Ally Coulibaly et Dah Djéfilté, représentant du maire d'Abobo, ont aussi dépeint le fléau qu'est la migration clandestine.

Cote d'Ivoire

Ecobank ouvre ses assises aujourd'hui à Lomé

Ecobank transnational incorporated (Eti) tient, ce mardi 24 avril 2018, sa 30e assemblée générale… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.