16 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Abidjan - Le président de l'Association des ressortissants du Passoré pour le développement de la province

« C'est avec un baume au cœur que je mesure la tâche qui m'attend en tant que président. Pour moi, il s'agit de travailler avec vous, femmes, hommes, vieux et jeunes, sans distinction aucune pour le développement de notre province, le Passoré », a déclaré Henri Bamogo, le président de l'Association des ressortissants de la province du Passoré en Côte d'Ivoire (Arpci).

Il a lancé cet appel, le 15 avril, lors de son investiture, à Abidjan-Koumassi. Appelant ses compatriotes à l'union pour un seul et unique but: le développement du Passoré, Henri Bamogo a indiqué qu'aucune contribution ne sera de trop. « Chacun de nous a un droit en même temps un devoir d'apporter sa pierre au chantier de construction du Passoré », a-t-il exhorté.

Poursuivant, il a souligné que plusieurs défis sont à relever. Notamment, dans le secteur de la santé, de l'éducation, les infrastructures routières, etc. Il dit placé son mandat de 4 ans sous le signe de « l'union sacrée des fils et filles du Passoré en Côte d'Ivoire autour de leur province ».

Outre N'Dohi Raymond, maire de la commune de Koumassi (Côte d'Ivoire), Albert Bamogo, maire de l'arrondissement 9 de Ouagadougou, Nogma Ernest Ouédraogo, maire de Tessabokin et Sibiri Ernest Yelkouni, premier adjoint au maire de Yako, tous venus du Burkina Faso ont apporté un cachet spécial à la cérémonie d'investiture.

Cote d'Ivoire

ONU - L'ambassadeur ivoirien Bernard Tanoh-Boutchoue décédé, la France lui rend hommage

SEM. Bernard Tanoh-Boutchoue, ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès de l'Onu depuis septembre 2017, est… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.