16 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Université Alassane Ouattara - Réflexion sur les conséquences de la technologie sur l'homme

Placée sous le thème: « Instrumentalisation technocosmique et déploiement biothique », la 2e rentrée solennelle des étudiants du département de philosophie de l'Université Alassane Ouattara (Uao) de Bouaké, s'est déroulée, mercredi dernier, à l'Amphi B du Campus 2 de ladite institution.

Les étudiants qui ont pris d'assaut l'Amphi B ont eu droit à une leçon inaugurale donnée par le professeur, Kouassi N'Dri Marcel, spécialiste en biothique et éthique des technologies.

Il a été surtout question, pour l'enseignant-chercheur, de faire comprendre aux enseignés les conséquences de l'instrumentalisation technologique et contemporaine à l'homme, sur sa nature et ses secteurs d'activités.

Pour lui, le développement durable auquel les scientifiques aspirent ne serait possible que lorsque l'intérêt de l'être humain et de son environnement seront placés au centre de la technologie. Or, a-t-il dit, l'élément fondamental du développement est l'homme lui-même et son environnement.

« Mais si l'homme est réduit au rang de chose et d'instrument, et s'il perd sa capacité à poser des problèmes de valeurs, de normes et de principes, il nous paraît impossible d'aller dans une logique de développement qui soit durable », a-t-il expliqué.

Et d'ajouter. « Si l'homme n'est pas disponible pour penser le développement, si la nature subit les agressions, il n'y aura pas de résultats escomptés », a-t-il prévenu.

C'est pourquoi, il a appelé les étudiants à réfléchir et à penser sur la capacité de nuisance des technologies bien qu'elles soient bénéfiques pour l'homme.

Prenant la parole, Pr Fié Do Ludovic, directeur du département de philosophie de l'université Alassane Ouattara, s'est réjoui des meilleurs résultats de ses étudiants ainsi que ceux de leurs enseignants aux différents concours du Cames.

Représentant, le Pr Lazare Poamé, président de l'université Alassane Ouattara, Henry Bah, a félicité les acteurs du département de philosophie qui, à l'en croire, font honneur à son institution. Cette cérémonie s'est achevée par la distinction des meilleurs étudiants dudit département.

Cote d'Ivoire

Inquiétudes sur l'avenir d'une école de Marcory, à Abidjan

A Abidjan, les parents de l'école primaire Paul-Langevin qui accueille 450 élèves sont inquiets :… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.