16 Avril 2018

Tunisie: Dr Souheil Chemli - «Certaines blessures sont évitables»

Bien évidemment, les blessures et les accidents peuvent toujours survenir et il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu pour qu'ils aient lieu. C'est, en particulier, en fin de saison ou suite à une forte sollicitation du footballeur que ce dernier s'expose le plus à la blessure ou à l'accident.

Il y a aussi le surmenage, la pression, la fragilisation du mental et souvent le manque d'entretien. Ce sont là les principales causes de la blessure ou de l'accident grave qui entravent soudainement le parcours du footballeur.

Mais, généralement, c'est le contact dans un duel qui en est la cause la plus courante. Et cela on ne peut pas l'éviter car le football est un sport de contact par excellence.

Il y a aussi la rechute quand le joueur ne respecte pas le temps de récupération qui lui est accordé. Sa nonchalance peut lui jouer de mauvais tours.

Aujourd'hui, en équipe nationale, on a quatre blessures à gérer, celles de Aymen Ben Amor, Ali Maâloul, Ghaïlane Chaâlali et récemment Youssef Msakni.

Leur impact est sans aucun doute important car tout entraîneur souhaite être toujours en possession de la totalité de son effectif pour augmenter au maximum ses chances de réussite.

En revanche, le staff technique prévoit des plans A, B, C pour trouver des solutions et des alternatives de rechange.

C'est à cela que sert la préparation qui donne au staff technique la possibilité d'imaginer des solutions efficaces à tous les types de difficultés».

Tunisie

Sidi Bouzid/Municipales 2018 - Fiche technique

Le gouvernorat de Sidi Bouzid, situé au centre de la Tunisie, s'étend sur 6994 km2. Il compte 17… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.