16 Avril 2018

Cameroun: « Mon pari pour 2030 » - Une centaine de leaders associatifs formés

Des attestations de fin de formation leur ont été remises le 13 avril dernier à l'issue du séminaire organisé par Synergies africaines à Bertoua.

Le VIH doit être vaincu et il le sera, particulièrement dans la région de l'Est. C'est en substance, l'engagement pris par les participants à l'issue de la troisième phase du programme, « Mon pari pour 2030 » à Bertoua.

Un programme impulsé par la Première dame, Chantal Biya, présidente fondatrice de Synergies africaines contre le sida et les souffrances.

Dans la capitale régionale de l'Est, une centaine de leaders associatifs ont été formés afin de barrer la voie à la maladie. Celle-ci fait de nombreuses victimes dans la région, où le taux de prévalence est d'environ 6,3%.

Un chiffre largement au-dessus de la moyenne nationale (environ 3,9%). Aussi, les participants issus de divers milieux associatifs (auto-entrepreneurs, les call-boxeurs, les bendskineurs, les PME, les services médicaux des camps des camps de réfugiés, etc.) ont-ils été édifiés sur la maladie, afin d'intensifier la sensibilisation dans leurs diverses communautés.

« J'ai été édifié pendant les trois jours de formation, qui nous ont permis de recevoir les enseignements théoriques et pratiques sur le VIH, les techniques de lutte efficaces. Ces enseignements nous permettront de travailler auprès de notre communauté comme des relais. Notre souhait, c'est que la première dame pérennise ce genre d'initiatives », déclare notamment Gaston Siandjeu, l'un des participants.

En remettant les attestations de fin de formation aux participants, Jean Stéphane Biatcha, secrétaire exécutif de Synergies africaines, a rappelé à tous que lutter contre le VIH et parvenir ainsi à l'éradication de la maladie est un devoir de solidarité qui les interpelle.

Bertoua était la troisième étape de la caravane du programme pilote de formation des leaders socioprofessionnels dans la lutte contre le VIH, « Mon pari pour 2030 », après Douala et Bafoussam. Plus de 500 leaders associatifs ont déjà été formés aux techniques de lutte contre la maladie dans ce cadre.

Cameroun

Les États-Unis demandent à Paul Biya de partir

Peter Balerin, l'ambassadeur des États-Unis au Cameroun au cours de sa rencontre avec Paul Biya hier au Palais de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.