16 Avril 2018

Sénégal: Meurtre d'un ressortissant français à Yoff - Les présumés meurtriers interpellés (communiqué)

Dakar — Le cerveau présumé du meutre d'un ressortissant français le 30 mars dernier à Yoff (Dakar) et trois de ses acolytes ont été interpellés, a annonce la Gendarmerie dans un communiqué transmis lundi à l'APS.

"Le 30 mars 2018, vers 9 heures, un ressortissant français a été retrouvé mort et ligoté à son domicile à Yoff Océan", indique la même source, ajoutant l'ouverture d'une enquête par la Bridagde de recherches de Dakar.

"Des investigations menées ont conduit vers plusieurs pistes dont l'une s'est avérée porteuse car ayant permis l'interpellation du cerveau de la bande et trois de ces acolytes ayant concouru au fait délictuel", souligne le communiqué.

Selon le texte, les éléments d'enquête mis à la disposition du procureur de la République "lui permettront d'asseoir ou non la culpabilité des uns et des autres".

Sénégal

Il faut respecter le droit de manifester pacifiquement

Les autorités sénégalaises doivent protéger le droit de manifester pacifiquement et veiller… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.