16 Avril 2018

Angola: L'Exécutif veut plus de rapidité dans l'attribution des licences

Saurimo — Le Ministère des Ressources Minérales et du Pétrole veut accélérer la rédaction des contrats et l'attribution des licences pour l'exploitation des pierres ornementales, dans le cadre des politiques visant à attirer les investisseurs.

A cette fin, le secteur veut rendre la pratique administrative et législative plus attrayante, en particulier dans l'attribution des permis, a déclaré lundi le directeur national des Ressources minérales, André Buta, lors d'une interview accordée à la Radio national d'Angola à Luanda Sul.

«Nos offres juridiques et fiscales sont très attractives et compétitives au niveau de l'Afrique. Le problème majeur est la rapidité des processus. Nous allons essayer de le surmonter le plus vite possible", a-t-il reconnu, ajoutant qu'il y avait des cas où certains investisseurs avaient attendu un à deux ans pour recevoir la licence.

Il a informé que l'exécutif angolais créait des conditions pour que les zones d'exploitation de roche ornementale aient de l'énergie du réseau public dans un proche avenir.

Angola

Le président limoge le chef d'état-major de l'armée, le général Nunda

En Angola, le président João Lourenço continue de faire le ménage autour de lui. Il a… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.