16 Avril 2018

Angola: Le ministère de l'Agriculture tient à réduire les importations

Luanda — Le ministère de l'Agriculture et des Forêts travaille actuellement dans le sens de réduire les importations, augmenter la production nationale, et améliorer le secteur Agro-industriel, a déclaré lundi à Luanda le secrétaire d'Etat à l'Agriculture et à la Pêche, Carlos Alberto Jaime.

Intervenant à l'ouverture d'une conférence sur la participation de l'Angola à la20è Exposition et Congrès Agricole International, prévue du 08 au 10 avril à Tel Aviv, le secrétaire d'Etat à encourager les hommes d'affaires nationaux à répondre à l'invitation d'Israël, afin de vivre cet événement qui constitue une occasion d'exposer les potentialités de l'Angola.

D'après ce dirigeant, les relations entre Luanda et Tel Aviv vont bon train, car l'Angola cherchait à augmenter la production locale, dans le cadre du processus de diversification de l'économie nationale.

Pour sa part, l'ambassadeur de l'Etat hébreu, Oren Rozemblat, affirmant que la puissance de l'économie angolaise reposait sur l'Agriculture, a souligné que ce pays avait besoin de la haute technologie agricole détenue par Israël, qui tient d'ailleurs à consolider sa coopération avec Luanda.

"Notre coopération dans le domaine agricole est naturelle. Nous coopérons dans divers domaines, et nous tenons à coopérer davantage avec l'Angola, car il y a beaucoup d'opportunité dans ce pays", a-t-il ajouté.

Selon le diplomate, Israël a investi, il y a deux ans, plus de deux millions de USD dans le secteur agricole en Angola.

Angola

Le président de la République limoge des officiers des FAA

Le Président de la République, João Lourenço, a limogé lundi des… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.