16 Avril 2018

Cameroun: Ngaoundéré - 150 millions de F à 110 jeunes

Porteurs de projets, les bénéficiaires ont reçu un appui du ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du Projet secteur informel pour la relance de l'économie au Cameroun (P.SINREC), projet placé sous la tutelle du ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle, 110 jeunes de la région de l'Adamaoua, porteurs de projets se sont retrouvés dans l'arrondissement de Nyambaka, département de la Vina.

Issus des différents secteurs d'activités, notamment l'agropastoral, l'artisanat, le commerce, la transformation et autres filières, une enveloppe de 150 millions de Fcfa leur a été remise en présence du président du conseil d'administration de (P.SINREC/ PRO-OMD) Willy Belinga Ongola, qu'accompagnait le consul résident de Roumanie au Cameroun.

C'était lundi dernier à l'esplanade de la souspréfecture de Nyambaka. Soule Alim, inspecteur général des services régionaux qui représentait le gouverneur de la région de l'Adamaoua, avait à ses côtés Appoline Barbara Aromo Ambatta, chef d'antenne régionale du Projet secteur informel pour la relance de l'économie. Pour Iya Ibrahima, le maire de la commune de Nyambaka, l'appui apporté par le projet P.SINREC vient à point nommé pour lancer les jeunes dans leurs activités.

Ce qui va les rendre responsables et courageux ; Car, ils éprouvent d'énormes problèmes d'emplois et s'exposent à la drogue, à l'oisiveté, au banditisme. « C'est une grande opportunité à saisir et à gérer avec plus d'efficacité pour ces jeunes porteurs de projets productifs valorisant les innovations », dira Soule Alim.

Les bénéficiaires s'investissent dans les productions agropastorales conditionnées et prêtes à la commercialisation en passant par la transformation de divers produits. Les appuis oscillent entre 1000.000 F et 1.500.000 Fcfa. Mohamadou Abdourazak, représentant des bénéficiaires, a remercié les pouvoirs publics. Cet appui est accordé sous forme de crédit.

Le gouvernement camerounais et les partenaires au développement qui l'accompagne dans ce projet veulent donner aux jeunes camerounais les moyens d'accroître leurs revenus. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop) dans le cadre du Plan triennal « Spécial Jeunes ».

Cameroun

Les Camerounais et le livre - Une relation non fusionnelle

Avec la célébration de la journée mondiale du livre avant-hier, il apparaît, après… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.