17 Avril 2018

Tunisie: Nos chaussées, malades de fardage

Que se passera-t-il lorsque la pluviométrie est généreuse ? Eh bien, l'eau du ciel collectée par la chaussée se déversera, à un moment donné, sur les trottoirs, les inondera et pénétrera dans certains cas dans les locaux. Et les cas ne manquent pas.

Autre problème causé par cette méthode le moins que l'on puisse dire «vandaliste», les bouches d'égouts qui jalonnent les chaussées et qui se transforment en cuvettes. Dénivellations qui vont faire souffrir non seulement les pneus et les mécanismes de suspension des voitures qui circulent mais aussi les dos de leurs passagers. Il fallait prendre la peine de ramener à niveau ces équipements, bien les caler et bien colmater leurs pourtours.

Hélas, la municipalité est bien plus soucieuse du traçage des zones de stationnement provisoire et payant des voitures que de la sécurité des passants et de celle des véhicules, encore moins des normes en vigueur dans ce domaine.

Tunisie

L'Algérie surprend la Tunisie

Les déceptions se sont poursuivies dans les jeunes catégories des sélections nationales avec… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.