17 Avril 2018

Tunisie: Chaouat en évidence

Et ce qui mérite d'être mis en relief dans cette reprise en fanfare, c'est la reconstruction de son équipe rentrante avec la montée au créneau d'un bon nombre de jeunes qui ont succédé aux ténors, passant par une période «sans».

Aussi, a-t-on relevé l'apport indéniable des jeunes qui ont pour noms Héni Amamou, Nessim H'nid, Walid Karoui et Firas Chaouat, aux côtés d'autres nouvellement recrutés au cours du dernier mercato et qui ont eu finalement la chance d'être retenus parmi les «rentrants». Il s'agit précisément de Mourad Hedhli, Aymen Harzi et Jassem Hamdouni.

C'est donc un CSS, presque remodelé à 80%, voire new-look, qui a créé l'événement, réussissant à inscrire... 8 buts lors des deux derniers matches, dont quatre parmi eux étaient l'œuvre de son jeune avant de 21 ans, Firas Chaouat.

Un exploit digne d'éloges en sorte, d'autant qu'il survient à une période où la compétition nationale entre dans sa phase décisive, aussi bien en haut du classement que pour le maintien, et où chaque point vaut son pesant d'or dans le décompte final.

Changements opportuns

Pour l'entraîneur de l'équipe, Ghazi Ghraïri, «ce sont des changements devenus opportuns suite aux rendements jugés peu convaincants d'un bon nombre de joueurs qui faisaient partie des "rentrants". Ceux-ci épuisés par la succession des échéances, aussi bien en championnat qu'avec la sélection nationale, avaient expressément besoin de reprendre le souffle, d'autant que l'effectif en place regorge de valeurs bien probantes et qui n'attendent que l'occasion pour s'exprimer sur les terrains de jeu... Ce qu'ils n'ont pas manqué de faire dès leur incorporation parmi l'équipe rentrante», a-t-il enchaîné.

La rencontre face à l'USBen Guerdane, disputée dimanche dernier, n'a point été facile à gérer, eu égard à la bonne organisation collective d'un côté comme de l'autre. L'indécision a plané sur le cours du jeu tout au long de la première mi-temps, avec notamment de virulentes actions offensives, menées des deux côtés. Mais, les deux gardiens, Jridi et Braïek, ont été bien vigilants, s'opposant avec un rare brio aux essais au but de Hannachi, Hedhli et Hamdouni du côté sfaxien, Yahia, Jaziri et Zoghlami du côté des visiteurs.

Le tournant

Mais, la rencontre a pris une autre tournure en deuxième mi-temps avec la multiplication des montées offensives du côté des «Noir et Blanc» à partir des ailes et la reconversion des demis en attaquants, créant de ce fait le surnombre au niveau de l'attaque, ce qui a permis à l'avant buteur, Chaouat, de trouver l'espace pour venir menacer de plus près le gardien Marouène Braïek, et le battre aux 55e et 66e minutes par des tirs bien placés. Le troisième but sfaxien réussi au cours de cette seconde période de jeu a été l'œuvre du demi-pivot Walid Karoui, à la 77e minute, suite à un service de Chaouat. C'est comme pour dire que la complémentarité a été totale entre les lignes pour le CSS en cette seconde mi-temps, ce qui a perturbé un tant soit peu la bonne homogénéité collective des visiteurs, notamment au niveau de la ligne arrière, ce que Samir Sellimi, l'entraîneur, a mis en relief à l'issue du jeu, précisant que le souci de prendre l'avantage à la marque a créé un certain vide au niveau du compartiment défensif.

Des choix à revoir

Il a ajouté que le CSS n'a point usurpé sa victoire : «Il nous revient, quant à nous, de réviser certains choix technico-tactiques, propres à nous assurer la relance escomptée et à surmonter la pression qui pèse sur le mental des joueurs», a-t-il ajouté.

Tunisie

L'Algérie surprend la Tunisie

Les déceptions se sont poursuivies dans les jeunes catégories des sélections nationales avec… Plus »

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.