17 Avril 2018

Madagascar: Ankadivato - Meurtre d'un ressortissant français, un individus incarceré à Tsiafahy

Arrêté le 13 avril, un suspect présumé du meutre d'un ressortissant français commis à Ankadivato ce même jour a été incarcéré à la Maison de force de Tsiafahy. Poignardé au crane, la victime a succombé sur son lit d'hôpital le 14 avril.

Selon les informations émanant de la police qui se charge de l'enquête, le suspect âgé de 21 ans, n'est autre qu'un ami et parent de parenté de la victime. En effet, il connait bien les habitudes de la dernière. Durant son interrogatoire, il a reconnu son acte qu'il affirmait avoir été commandité par six individus. Selon ses aveux, ces derniers l'avaient rencontré avant son entrée dans la maison de ce ressortissant français pour l'ordonner a commettre ce crime en échange de sa vie. Terrifié par cette menace, il affirme avoir été obligé d'exécuter leur ordre. Il a alors assené un coup de couteau dans la tête de la victime avant de s'échapper. Blessé, son cible est tombé à terre.

Pourtant, il a pu reprendre conscience et alerter les gardiens de sa société qui se trouve pas loin de son domicile. Venus à sa rescousse, les gardiens l'ont immédiatement emmené à l'hôpital. En fuite, le meutrier a envoyé un message SMS à sa mère pour raconter ce qui lui est arrivé. Ainsi, il fut arrêté la nuit même de ce vendredi 13 avril.

Madagascar

Crise politique - Hery saura-t-il éviter le piège de l'opposition ?

A Madagascar, la tension reste vive, suite à la répression des manifestations de l'opposition par le… Plus »

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.