17 Avril 2018

Guinée: Siguiri - Un homme se donne la mort par un fusil de chasse

Ce mardi, 17 avril 2018 dans la commune urbaine de Siguiri, quartier Bananikôrô, dans la mis journée "12h 00", un homme âgé de 38 ans du nom de Ibrahima Keita électro mécanicien, marié à deux femmes et père de 4 enfants s'est fusillé dans sa chambre où il s'était enfermé.

Informé du drame, le correspondant régional d'aminata.com à Siguiri s'est rendu sur le lieu pour toucher du doigt les réalités. Selon le chef du quartie, Ibrahima Keita n'était ni sous l'effet d'un stupéfiant .: << j'étais couché chez moi, j'ai reçu un coup de file l'informant qu'un homme vient de fusiller.

Précipitamment, je suis venu voir effectivement il était mort. J'ai appelé directement au commissariat, à la commune et à la préfecture en les informant de ce qui se passe.

Arrivé là-bas, selon le diagnostic donné par les médecin, il s'est tiré sur sa poitrine gauche au regard direct de son coeur avec le fusil de chasse de son grand frère que lui même avait appelé de venir lui ici aujourd'hui.

Le jeune est natif de Sèkè Allahinè, il a plus de 3 belles concessions construites à Siguiri dans des quartier différents, il est électro mécanicien par profession>> a expliqué le chef de quartier .

Selon la femme du défunt, à la veille de sa mort, même pas 30, minutes, il m'avait commissionné quelque part, il a avait aussi donné le pris du pain à ses enfants en les demandant d'aller chercher du pain pour eux même, en un mot il avait fait écarté tout le monde de la famille avant de se fusillé.

Son grand frère chasseur par profession, aussi qu'il avait appelé de venir, pour l'acheter un véhicule d'une valeur de 120 million, ce dernier venu, il s'est dirigé vers sa chambre qui est réservée déjà pour lui, a déposé son fusil de chasse, et est ressorti en fermant la porte, et est allé trouvé son frère dans sa chambre, le défunt a demandé à son frère aussi d'aller vérifier le véhicule en question, quand ce dernier a quitté, comme il avait la clé secours, il a ouvert la porte de son frère, et a pris son fusil de chasse pour se donner la mort.>>. A précisé sa femme en pleurant.

En réalité, le jeune ne prenait aucun stupéfiant, et était vraiment d'accord avec ses femmes.

Le seul cas qu'on puisse reconnaître sur lui, après quand même son retour de Burkina même pas 4 mois d'abord, il avait qu'à même dépéri un peu et était devenu calme plusqu'avan. A joute le chef du quartier.

Guinée

Le chef comptable du CHU Ignace Deen meurt en détention

Almamy Youssouf Coumbassa était le directeur administratif et financier de l'hôpital national Ignace Deen.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.