18 Avril 2018

Afrique: Coupe de la conféderation - L'Asec joue sa survie sur le continent

L'Asec Mimosas sait voyager ! Et ce mardi, la formation jaune et noir veut confirmer ce qui apparait comme une force pour elle. Victorieux de la manche aller du tour de cadrage de la 15e Coupe de la Confédération de la CAF, les Mimos entendent tout donner pour accéder à la phase de poules.

Un match pour la survie contre les Algériens du CR Belouizdad après le succès étriqué (1-0) du match aller du dimanche 8 avril dernier à Abidjan. «L'essentiel pour nous à Abidjan était de gagner sans prendre de but. Si nous réussissons à marquer un but en Algérie, l'adversaire sera obligé d'inscrire trois buts pour nous éliminer.

Jusque-là, nous avons montré que nous savons voyager et nous comptons le prouver une nouvelle fois. Nous serons à 11 contre 11 sur le terrain et nous devrons montrer que nous sommes des hommes», a déclaré Amani Yao, l'entraineur de l'Asec.

A la tête d'un commando de 18 joueurs parmi lesquels on retrouve le buteur maison Amed Touré, le métronome du jeu Komlan Agbegniadan, le feu-follet Yao Alphonse Fonsinho, N'Dao Mohamed Lamine et le portier Cissé Abdoul Karim, Amani Yao est prêt à tout donner pour la qualification.

Au stade du 20 août 1955 d'Alger, l'Asec Mimosas aura à cœur, sous le coup de 16 heures GMT, de conforter son petit avantage du match aller face à une équipe de Belouizdad en quête de son identité.

A la lutte pour le maintien dans son championnat, la formation algérienne fait de la Coupe de la Confédération sa priorité de la saison. Et son entraîneur Rachid Taoussi ne compte pas laisser passer cette opportunité.

Le technicien algérien a même donné le ton de ce qui attend Samaké Gaoussou, Diomandé Hamed Hervé, Badié Gbagnon et leurs camarades, ce mardi. «Nous venons de finir la première partie. La seconde sera chez nous, dans nos conditions, sur notre terrain et avec notre public... », a-t-il prévenu, en conférence.

Une menace prise au sérieux du côté de l'Asec Mimosas même si le nul face à la SOA (1-1) lors de la 17e journée de la Ligue 1 n'est pas la meilleure préparation possible.

Mais qu'à cela ne tienne. L'Asec Mimosas est si proche du but et, le capitaine Angbandji Alex Christian Coulibaly Wonlo, Sanogo Issa et leurs camarades entendent rehausser leur niveau de jeu pour composter leur billet.

Celui qui leur donnera accès au monde des seize élus pour la phase de poules. Tout en espérant que le quatuor arbitral guinéen conduit par Ahmed Touré jouera d'impartialité jusqu'au bout.

Cote d'Ivoire

La Côte d'Ivoire et la Guinée rendent l'âme

L'élimination des Eléphanteaux va encore faire jaser dans toute la Côte d'Ivoire du football. La… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.