18 Avril 2018

Sud-Soudan: Plus de deux cents enfants soldats libérés

Photo: UNICEF/UN0202136/Rich
Nawai (le nom a été modifié), âgée de 15 ans, participe à une cérémonie de libération d'enfants des rangs de groupes armés à Yambio, au Soudan du Sud.

L'information a été donnée, le 17 avril, par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). Un geste qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la troisième opération de démobilisation d'enfants enrôlés dans le pays ravagé par une guerre civile depuis décembre 2013.

« Les enfants libérés seront réunis avec leurs familles et recevront une assistance alimentaire et un soutien psychosocial d'une durée de plusieurs mois. Ils pourront également aller à l'école », a déclaré l'Unicef dans un communiqué. En février dernier, trois cent onze enfants soldats ont été relaxés. Depuis le début de la guerre civile, il y a cinq ans, plus de dix-neuf mille enfants ont été recrutés par toutes les parties en conflit, selon l'Unicef.

Cette libération fait partie d'un programme qui doit permettre la démobilisation de sept cents enfants soldats dans la région de Yambio, dont cinq cent soixante-trois issus d'un ancien groupe rebelle du sud du pays aujourd'hui devenu l'armée nationale, dans le cadre d'un accord avec le gouvernement. L'ONU affirme que ces enfants vont commencer à réintégrer leurs communautés. D'autres enfants soldats restants sont issus du principal groupe rebelle sud-soudanais dirigé par l'ancien vice-président Riek Machar.

Se félicitant de cette nouvelle, dans un communiqué, David Shearer, chef de la mission de l'ONU au Soudan du Sud, a insisté que « les enfants ne devraient pas porter des fusils et s'entretuer. Ils devraient jouer, apprendre et s'amuser avec des amis tout en étant protégés et chéris par les adultes autour d'eux ».

Ce projet de libération des enfants a commencé il y a six mois. Sur la première phase impliquant trois cent onze enfants, quatre-vingt-sept étaient des filles.

Le Soudan du Sud, séparé du Soudan par référendum en 2011, souffre, depuis 2013, d'une guerre civile entre les forces gouvernementales et celles de l'opposition menées par l'ancien vice-président Riek Machar. La guerre a fait environ dix mille morts et contraint des centaines de milliers de civils à l'exil. Un accord de paix conclu en août 2015 n'est pas parvenu à mettre fin au conflit.

En savoir plus

Plus de 200 enfants soldats libérés par les groupes armés

Au Soudan du Sud, plus de 200 enfants ont été libérés hier mardi par différents… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.