19 Avril 2018

Cameroun: « La Campost évolue dans un environnement non régulé »

Pierre Kaldadak, directeur général Cameroon postal services (Campost).

Quel est l'état de santé de la Campost aujourd'hui ?

Les difficultés de la Campost sont connues. Elle évolue dans un environnement non régulé. Il y a une prolifération des services de messagerie mais il n'y a pas de régulation. Dans les zones les plus rentables, l'activité de la Campost est accaparée par des opérateurs privés du fait de l'absence de cette régulation. La loi régissant l'activité postale accorde le monopole de certains envois d'un certain grammage à la Campost mais cela n'est pas respecté du fait de l'absence de la régulation. Ça c'est le problème fondamental de la Campost, mais le gouvernement est à notre chevet, et se penche sur ces différents problèmes pour trouver des solutions appropriées afin que la Campost puisse reprendre ses lettres de noblesse.

Quelles sont vos attentes spécifiques à l'endroit du comité interministériel ?

Des propositions concrètes ont été formulées au gouvernement à travers des groupes de travail qui ont été mis en place dans les services du Premier ministre. C'est la raison de la réunion de demain (ce jour, ndlr). Vous savez, la poste se trouve dans les zones financièrement déficitaires. A Nguelemendouga par exemple, la production du bureau ne permet même pas de payer le salaire de l'agent qui est en service. Malgré tout, la poste devrait y être présente. Donc il y a le service postal universel qui devrait être compensé par le Trésor public, parce qu'en fait c'est une oeuvre de service public.

Où en est-on avec le paiement des épargnes ?

Nous sommes en train de saisir toutes les opérations de l'épargne postale, parce que depuis la nuit des temps, les données ne sont pas concordantes. Il faudrait consolider ces chiffres pour que nous puissions en temps opportun les présenter au gouvernement pour qu'il puisse trouver des solutions quant à l'épargne postale dite sinistrée.

Cameroun

L'ambassadeur américain convoqué après ses propos polémiques

Yaoundé convoque l'ambassadeur des Etats-Unis et exprime « sa vive désapprobation »… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.