19 Avril 2018

Guinée: Mamou - Un orpailleur blessé par balle, ses 435 millions GNF emportés par des malfrats

Les coupeurs de route continuent de régner en maître sur certains axes routiers de la Guinée. Des bandits lourdement armés ont attaqué un bus de transport en commun en provenance de Conakry aux environs de de 2 heures du matin ce mercredi 18 avril 2018 à Mamou en moyenne Guinée.

Selon des sources locales, il n'y a pas eu de perte en vie humaine mais un jeune orpailleur a été blessé par balles et 435 millions de francs guinéens (GNF) qu'il avait dans ses bagages emportés par les malfrats au nombre de six.

À en croire une source syndicale, le bus a été suivi par les bandits depuis Conakry. Ces coupeurs de route ont attendu le bon moment pour ouvrir le feu sur les pneus de ce véhicule transportant une soixantaine de personnes et leurs biens.

À en croire nos informateurs, l'orpailleur victime du nom de Mamady Diakité réside à Mandiana en haute Guinée.

Le blessé a été transporté à l'hôpital régional de Mamou. Les malfrats continuent de courir dans la nature.

Guinée

La grève des enseignants du samedi 26 mai suspendue

Aboubacar Soumah, leader du SLECG, syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.