20 Avril 2018

Congo-Kinshasa: L'OIF devrait se charger de l'audit du fichier électoral

En RDC, il n'y aura pas d'appel d'offres pour l'audit du fichier électoral, selon plusieurs sources au sein de la Commission électorale. Des discussions sont en revanche engagées depuis un mois et demi avec l'OIF, l'Organisation internationale de la Francophonie, qui devrait donc auditer ce fichier, critiqué par l'opposition.

En annonçant un appel d'offres pour l'audit du fichier électoral début avril, le vice-président de la Céni pensait mettre fin à la polémique sur la fiabilité de ce fichier, mais cette annonce a au contraire suscité une nouvelle crainte. Celle d'un retard dans le calendrier, car en théorie tout doit être bouclé le 25 mai.

Finalement, d'appel d'offres, il n'en est pas question, affirme aujourd'hui à la direction de la Commission électorale. C'est l'OIF qui devrait réaliser l'audit. L'Organisation internationale de la Francophonie a été sollicitée formellement, il y a un mois et demi, par la Céni et, depuis, les discussions sont en cours.

L'opposition s'inquiète

L'OIF met en avant son expérience en RDC. C'est déjà elle qui avait audité le fichier électoral congolais en 2015, mais l'Organisation va devoir rassurer. « L'opposition ne la considère pas comme un acteur indépendant », s'inquiète un diplomate.

L'opposant Martin Fayulu par exemple souhaite que l'opposition puisse avoir « un droit de regard » et envoyer ses propres auditeurs. Il dénonce le faible taux d'enrôlement, selon lui, dans plusieurs provinces considérées comme des bastions de l'opposition et doute « qu'il soit possible de réaliser en 20 jours un audit de 40 millions d'électeurs ».

Pour ce qui concerne l'audit de la machine à voter, en revanche, il y a aura bien un appel d'offres confirme la Céni, mais il n'est pas encore lancé. Le président de l'institution n'avance pas de date limite, car pour lui, cet audit est une « activité secondaire pour plaire, qui n'était pas prévue dans le calendrier ».

Congo-Kinshasa

Bataille de Kolwezi (3/3) - Une Afrique divisée par Mobutu

Lorsque les parachutistes belges et français quittent le Shaba (ex-Katanga) à l'issue du raid sur Kolwezi,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.