20 Avril 2018

Egypte: La présence du footballeur Aboutrika sur liste noire fait polémique

Un match féroce est en train de se jouer sur les réseaux sociaux en Égypte. Il oppose les supporters et les adversaires de Mohamed Aboutrika, l'avant-centre le plus capé de l'histoire du football égyptien. L'enjeu de la polémique est de savoir si, oui ou non, l'ex-footballeur est affilié aux Frères musulmans, une confrérie considérée comme terroriste par la législation du pays.

La Cour de cassation devait trancher jeudi 19 avril pour savoir si la mise sur liste noire terroriste d'Aboutrika et de 1 500 autres personnes devait être reconsidérée. Même si la décision de justice a été reportée à juillet, les réseaux sociaux ont poursuivi la polémique.

Le plus souvent, ceux qui veulent qu'Aboutrika reste sur liste noire publient sur Facebook et Twitter des photos du joueur au côté du président Frère musulman destitué Mohamed Morsi ainsi que des photos d'affiches électorales où Aboutrika soutient Morsi pour la présidentielle de 2012.

Ils lui reprochent aussi de pécher par omission. Selon eux, Aboutrika n'a pas jamais publié sur son compte Twitter (3,5 millions d'abonnés) de condoléances aux militaires égyptiens tués lors d'attaques du groupe État islamique du Sinaï, alors qu'il s'est empressé de le faire pour les victimes de l'avion militaire algérien la semaine dernière.

Et puis, il y a le fait qu'il travaille pour la chaine qatarienne BeIn Sports à un moment où tout ce qui vient du Qatar est accusé de terrorisme en Égypte.

Ses supporters prennent la défense du « Zidane arabe »

De leur côté, les défenseurs du joueur déroulent d'abord le palmarès de celui qu'ils surnomment « le Zidane arabe » : deux Coupes d'Afrique des nations, neuf Coupes d'Afrique des clubs et 14 championnats et coupes d'Égypte. Pour ses photos avec l'ex-président Frère musulman, ils rappellent qu'il a encore plus de photos avec l'ex-président Moubarak.

Pour son soutien au candidat Mohamed Morsi à la présidentielle de 2012, ils répondent que si cela justifie d'être placé sur liste noire, alors il faudrait y rajouter les 13 millions d'Égyptiens qui ont voté pour le candidat de la confrérie. Certains aiment tellement Aboutrika qu'ils avaient lancé une pétition sur les réseaux sociaux pour que l'ex-joueur soit réintégré parmi les Pharaons qui partent disputer la Coupe du monde en Russie.

Les sympathisants des Frères musulmans, quant à eux, viennent verser de l'huile sur le feu. Ils appellent Allah à venir en aide à Aboutrika tout comme les figures de proue de la confrérie actuellement emprisonnées. Une appropriation de la star qui provoque sur la Toile des tweets furibards.

Egypte

Protection de la diversité biologique - Les gouvernants invités à promouvoir le respect de la convention de 1993

Dans l'idée d'attirer l'attention des décideurs ainsi que celle de la communauté internationale sur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.