19 Avril 2018

Burkina Faso: Développement de l'agriculture - L'assurance agricole se matérialise

Le ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydrauliques, en collaboration avec le conseil d'administration de la Société nationale d'assurance et de réassurance (SONAR IARD), et la Mutuelle agricole marocaine d'assurances (MAMDA), ont signé une convention qui permettra la mise en place de l'assurance agricole au Burkina Faso, le vendredi 13 avril 2018 à Ouagadougou.

L'Assurance agricole verra bientôt le jour au Burkina Faso au bonheur du monde paysan. En effet, le ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydrauliques en collaboration avec le conseil d'administration de la Société nationale d'assurance et de réassurance (SONAR IARD) et la Mutuelle agricole marocaine d'assurances (MAMDA) ont scellé un partenariat y relatif , le 13 avril 2018 à Ouagadougou. Cet important projet est inscrit, selon le ministre en charge de l'agriculture, Jacob Ouédraogo, dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) et trouve sa substance et son fondement dans les contreperformances souvent enregistrées par l'agriculture dues à des chocs agro-climatiques qu'elle subit. Il est en outre basé sur un partenariat public-privé avec la SONAR) avec l'accompagnement technique de la MAMDA à travers son expertise dans le domaine.

Deux ans sont prévus pour son démarrage avec une phase pilote et couvrira trois régions que sont l'Est, le Centre-Ouest et la Boucle du Mouhoun avec trois spéculations à savoir le sorgho, le maïs et le riz. Le choix est porté sur ces régions à cause de leur forte productivité qui permettra d'améliorer la sécurité alimentaire dans le pays.

Le gouvernement, à travers ce projet veut renforcer les efforts de réduction de la vulnérabilité des producteurs agricoles aux aléas pluviométriques à travers la mise à leur disposition d'un mécanisme de gestion des risques agricoles et alimentaires, a expliqué le ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydrauliques. L'Etat burkinabé, à l'entendre, allouera des ressources pour une subvention partielle des primes afin de les rendre accessibles aux petits exploitants agricoles. L'agence nationale de la météorologie spécifiera les stations météorologiques à acquérir dans le cadre de l'assurance agricole et mettra en place des infrastructures et des équipements indispensables à la mise en œuvre du projet, a-t-il rassuré.

Le Président du conseil d'administration (PCA) de la SONAR IARD, Prosper Tapsoba et le directeur général de la mutuelle agricole Marocaine d'assurances (MAMDA), Khalid Abdellaoui ont tous deux promis d'œuvrer au succès de ce partenariat. Et le secrétaire général adjoint de la Confédération paysanne du Burkina Faso, Marc Gansonré de souhaiter l'accompagnement du gouvernement pour que les producteurs puissent s'approprier de cette assurance agricole.

Burkina Faso

Démantelement d'une cellule terroriste à Rayongo

24 heures après l'intervention de l'Unité Spéciale d'intervention de la Gendarmerie nationale… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.