20 Avril 2018

Sénégal: Kolda - Des parajuristes outillés pour lutter contre les pratiques traditionnelles néfastes

Kolda — Des parajuristes en activité à Kolda (sud) ont terminé, vendredi, une session de formation et d'échanges sur les pratiques traditionnelles néfastes comme les mariages précoces, l'excision et les mutilations génitales féminines, a constaté l'APS.

L'atelier de formation de deux jours initié par la "Boutique de droit" de l'association des juristes sénégalaises (AJS) s'est achevé avec la mise en place d'une plateforme des acteurs de la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes dans la région de Kolda.

"Nous avons, dans le cadre de nos activités, organisé cette formation pour amener les parajuristes à contribuer dans la lutte contre les mariages d'enfants et mutilations génitales féminines qui restent une préoccupation dans la région malgré les efforts des acteurs et l'existence de la loi" a soutenu la coordonnatrice de la Boutique de droit, Ramata Omar Sall.

Mme Sall a fait remarquer que "malgré leur consécration par les textes internationaux, nationaux et régionaux, il est malheureux de constater que les droits concédés aux femmes ne sont souvent pas respectés".

Selon elle, "ce manque de respect est noté chez la population détentrice de droits et responsabilités qui continue à pratiquer les mariages d'enfants et mutilations génitales féminines, mais aussi chez les acteurs clés".

"La session de formation de parajuristes cherche à aller vers l'amélioration des conditions de vies des femmes et filles en œuvrant pour la promotion de leurs droits" a-t-elle dit.

Ajoutant qu'il s'agit d'arriver "à une vie dépourvue de violences et débarrassée des pratiques traditionnelles néfastes".

Sénégal

Les petits commerces face à la grande distribution

Au Sénégal, c'est une offensive massive. La grande distribution, en particulier les groupes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.