21 Avril 2018

Madagascar: Projets Rantsantanana et Rano Aina - Bilan positif, troisième phase en vue

L'accès à l'eau est encore difficile pour de nombreuses populations des régions de Madagascar.

Accroître l'accès, le savoir-faire en Eau, Assainissement et Hygiène dans les régions qui en ont le plus besoin, tels sont les objectifs de la coopération entre Helvetas Swiss Intercooperation et l'Action de Carême dans la région Atsimo-Andrefana.

L'eau reste encore une problématique pour de nombreuses régions du pays. Une situation qui est observée dans les régions sud de la Grande-Île, mais qui ne semble toujours pas être résolue malgré les nombreux projets initiés par les divers acteurs.

Quelques changements apparents sont toutefois perceptibles dans quelques communautés du sud du pays. Notamment dans la région Menabe où le projet Rano Aina initié par Action De Carême a permis de construire 63 puits dans les districts de Betioky et Ampanihy. Projets qui a également permis à 17.500 personnes de bénéficier d'eau potable.

La construction de 62 jardins villageois entre également dans la réalisation du cadre du projet en question. Ladite réalisation a entraîné l'amélioration de la nutrition familiale dans les districts en question. Par ailleurs, 16.371 personnes ont été sensibilisées à l'assainissement et l'hygiène.

Rantsana. Des avancées similaires ont pu être observées dans la région Atsimo-Andrefana où le projet RANTSANA ou RANo TSAra fitaNTANANA initié par Action de carême a fourni de l'eau potable à 6.188 personnes. Le projet a également pu permettre de sensibiliser 12.753 personnes sur l'importance de l'hygiène, de l'eau et de l'assainissement.

Il convient de noter que la réalisation et la mise en œuvre des deux projets préalablement cités entrent dans le cadre des projets Eau, Assainissement et Hygiène initiée par le Consortium Suisse, regroupant huit organisations de développement.

Mis en œuvre dans les pays «les plus pauvres», les projets en question étaient destinés à faciliter l'accès à l'eau dans les régions du sud du pays. Pour l'heure, de nombreuses communautés de la région Sud souffrent encore du manque d'eau.

A l'instar de Lavanono où le bidon de 20L d'eau a atteint il y a quelques jours les 4.000 Ar. Une situation infernale pour la population de la localité en question où les activités économiques ne peuvent pas permettre d'avoir assez d'argent pour subvenir aux besoins des familles.

Madagascar

Les manifestations de l'opposition lassent les petits commerçants

Depuis la manifestation du 21 avril qui a fait au mois deux morts et une vingtaine de blessés, l'opposition… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.