21 Avril 2018

Madagascar: Hôtel de Ville Analakely - Face-à-face Emmoreg - députés ce jour

Les Tananariviens risquent de passer une journée sous très haute tension ce jour. Comme prévu, les députés élus sous les couleurs du MAPAR, du TIM, du MMM et indépendants vont effectuer un compte-rendu des travaux réalisés à l'Assemblée nationale devant leurs électeurs à Antananarivo. 73 députés de l'opposition seront présents pour cet évènement considéré par bon nombre d'observateurs comme « décisif pour l'avenir politique de la Grande Ile ».

Le risque d'affrontement n'est pas à écarter ce jour du côté d'Analakely. Faut-il rappeler que la Préfecture de Police d'Antananarivo a réquisitionné l'Emmoreg pour cette manifestation qu'elle considère comme « non autorisée ».

La réquisition est devenue une pratique courante depuis le début de cette quatrième République. Depuis hier matin, les forces de l'ordre ont déjà commencé à se positionner à Soarano et dans les quartiers du centre-ville.

Des véhicules 4×4 et des camions remplis d'éléments armés ont quadrillé notamment Soarano. D'après les informations qui ont circulé hier, le préfet de Police, le Général Angelo Ravelonarivo envisage même de mandater un huissier de Justice et des éléments de l'Emmoreg à minuit pour sceller l'Hôtel de Ville.

Pour contrecarrer ce projet, la Commune Urbaine d'Antananarivo, propriétaire de fait du lieu, a enlevé la clôture de l'Hôtel de Ville.

Détermination. Quoiqu'il en soit, bon nombre d'observateurs s'attendent à un face-à-face tendu entre l'Emmoreg et les partisans des anciens présidents Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina.

Hier, les députés MAPAR, TIM, MMM et indépendants ont tenu une conférence de presse sur le parvis de la Mairie d'Antananarivo. Une manière pour eux d'exprimer leur détermination et de montrer les matériels de sonorisation et l'estrade déjà installés à Analakely.

Au moment où nous mettons cet article sous presse, ces matériels sont toujours sur place. Il convient toutefois de noter que, d'après les informations qui ont circulé en début de soirée, les forces de l'ordre prévoiraient de confisquer ces matériels à minuit.

Les partisans des députés MAPAR, TIM, MMM et indépendants risqueraient donc de découvrir une mauvaise surprise.

En tout cas, d'après les organisateurs, plus de 60.000 personnes sont attendus à Analakely ce jour pour écouter le compte-rendu des 11 députés élus au niveau des 6 arrondissements de Tana. Histoire à suivre.

Madagascar

HVM - Contre-manifestation en vue

D'après les informations, les partisans du « Hery Vaovao ho an'i Madagasikara » compteraient… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.