21 Avril 2018

Madagascar: Un samedi où tout peut survenir - Le meilleur comme le pire

C'est un samedi fatidique que les Tananariviens vont vivre aujourd'hui. La tension est montée petit à petit ces derniers jours, mais rien n'a empêché cette crispation qui ne présage rien de bon.

Le pouvoir, qui est bien décidé à empêcher la tenue de cette manifestation, a mis en place les moyens adéquats pour ce faire. Les manœuvres d'intimidation se sont multipliées ces derniers jours.

Mais on oeut craindre le pire. Ce n'est pas tant la manifestation pacifique qui peut générer des troubles, mais les multiples provocations qui vont être faites par des individus peu recommandables.

Un samedi où tout peut survenir : le meilleur comme le pire

L'atmosphère était déjà pesante, hier. La présence des forces de l'ordre aux abords de l'Hôtel de Ville a donné un aperçu de la volonté de dissuasion du pouvoir. Ce désir d'intimider a eu certes, son petit effet car la population commence à ressentir une certaine crainte.

Mais ces éléments de l'EMMOREG très visibles n'empêcheront pas les plus déterminés à se rendre à cette manifestation. Les préparatifs des organisateurs de cette rencontre ont eu lieu comme si de rien n'était.

Leur confiance est inébranlable car ils affirment avoir le droit pour eux. Ils ont annoncé que leur intervention commencerait à 10h, ce matin.

C'est sans relâche qu'ils ont expliqué le sens de leur démarche sur les plateaux de télévision. Ceux qui viendront sur place le feront donc en connaissance de cause.

Les informations diffusées par certains organes d'information font état de recrutement de gros bras pour perturber la manifestation et provoquer des troubles. C'est une réalité à laquelle les personnes présentes ce matin devront faire face.

Les députés ont donc porté plainte et ont demandé aux forces de l'ordre de veiller à ce qu'il n'y ait aucun débordement. Aujourd'hui est un jour où tout peut survenir, le meilleur comme le pire.

Madagascar

Présidentielle malgache - La Céni pose un ultimatum

À Madagascar, la crise politique est toujours dans l'impasse. Pro-régime et opposition n'ont pas… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.