23 Avril 2018

Cote d'Ivoire: Anacarde, érosion côtière et foncier rural - La Banque mondiale prête 157,5 milliards de FCFA

La Côte d'Ivoire et la Banque mondiale ont signé le 21 avril 2018 à Washington, DC trois accords de prêt de 295 millions de dollars (environ 157, 530 milliards de FCFA), en vue de soutenir la transformation de l'anacarde, la lutte contre l'érosion côtière et la mise en œuvre de la politique foncière rurale.

Les signatures sont intervenues dans le cadre des Réunions de Printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale qui ont eu lieu du 19 au 22 avril à Washington,DC.

Le projet Amélioration et mise en œuvre de la Politique foncière rurale (50 millions USD) vise à renforcer la capacité des institutions, à mettre en œuvre le Programme National de Sécurisation Foncière Rurale et à enregistrer les droits fonciers dans les zones rurales sélectionnées.

Le projet Investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l'Ouest (24,1 millions d'euros) a pour objectif d'aider à harmoniser la gestion des infrastructures et des ressources naturelles, afin d'accroître leur résilience au changement climatique, en général, et à l'érosion côtière et aux inondations, en particulier.

Le projet Promotion de la compétitivité de la chaîne des valeurs de l'anacarde (236, 11 millions USD) vise à l'amélioration de la productivité et de la qualité, ainsi qu'à soutenir la transformation locale.

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, et le Vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Makhtar Diop, ont présidé les cérémonies de signature.

Cote d'Ivoire

Le pays peine à exporter ses noix de cajou

La Côte d'Ivoire, premier producteur africain de noix de cajou et premier exportateur mondial, a bien du mal… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.