23 Avril 2018

Cameroun: Suspension de la Mida - Le gouvernement dédommagera les adhérents

Le communiqué du ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakary, parvenu à notre rédaction.

« Le ministre de la Communication porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale que le gouvernement camerounais vient de mettre un terme aux activités de l'organisation dénommée « Mission d'Intégration et de Développement pour l'Afrique », en abrégé « MIDA », installée dans le 3ème arrondissement de la ville de Yaoundé, au quartier Ahala.

Cette organisation, présentée par des promoteurs mafieux sous plusieurs appellations usurpées, entre autres, la Commanderie d'Afrique de l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint Jean, Missions d'Intégration et de Développement pour l'Afrique - Ordre Apostolique de Saint Jean, n'a aucune existence légale sur le territoire national. Il s'agit en réalité d'une entreprise monstrueuse d'escroquerie de grande envergure, dont l'objectif déclaré par les initiateurs, sur fond d'activités dolosives, clientélistes et d'opérations de charme, est de faire miroiter à leurs victimes - pour l'essentiel de jeunes camerounais - des formations, des recrutements et des financements mirobolants pour leurs projets.

Ce subterfuge a permis aux initiateurs, sans foi ni loi, de l'organisation « MIDA », de rassembler pour leurs propres comptes, d'importantes ressources financières estimées à ce jour à plusieurs milliards de francs CFA, en violation de toutes les règles en la matière. Le mécanisme habilement utilisé consistait à collecter auprès de tout nouvel adhérent, la somme de 12 500 francs CFA, pour lui rétrocéder en un temps très réduit de moins d'un mois, une somme alléchante de 70 000 francs CFA. À l'instar des vastes scandales financiers éventrés dans plusieurs pays du monde, l'organisation MIDA a réalisé un montage frauduleux, consistant à rémunérer les investissements ou les épargnes de ses cibles, essentiellement sur la base des fonds procurés par les nouveaux adhérents. Autant dire que ladite organisation, a fait usage du système PONZI, bien connu dans les mécanismes de montage financier illicite. Au regard de la gravité des actes perpétrés par le réseau d'escrocs financiers de MIDA, le gouvernement de la République tient à rassurer la communauté nationale et internationale de ce que les responsables de cette organisation et toute la chaîne des affidés et complices ont été identifiés et interpellés. Ils répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes.

En outre, le président de la République, chef de l'État, Son Excellence Paul Biya, a instruit le gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires à l'effet de procéder au remboursement intégral des sommes extorquées aux victimes de cette vaste et abominable escroquerie. Le ministre de la Communication, au nom du gouvernement de la République, invite les Camerounaises et Camerounais, victimes de cette vaste supercherie, et de toutes les autres supercheries comparables, à faire preuve d'une vigilance de tous les instants, en vue de faire échec à toutes les manoeuvres et autres tentatives de manipulation des esprits ourdies par certains activistes, dans l'optique d'instrumentaliser les difficultés et mécontentements de ·tous ordres auxquels les jeunes pourraient être confrontés.

Toujours au nom du gouvernement, le ministre de la Communication appelle les populations à être des gardiens jaloux de la stabilité, de la paix et de l'intégrité territoriale de notre nation. A ceux qui aspirent de faire main basse sur les richesses immenses de notre pays, en utilisant quelques marionnettes à leur service, qu'ils comprennent que la nation camerounaise, et notre jeunesse en particulier, suffisamment lucides et éduquées, unies derrière le chef de l'État, sont des remparts inébranlables destinés à protéger notre vouloir vivre-ensemble et ne cèderont aux miroirs aux alouettes que brandissent les ennemis de la nation. »

Le 21 avril 2018

Cameroun

Des indépendantistes du Southern Cameroon reçus au congres américain

Près d'une dizaine d'indépendantistes du Southern Cameroon ont été reçus au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.