23 Avril 2018

Afrique: Grande-Bretagne - Lancement du premier Forum sur l'économie bleue en Afrique

La rencontre va se tenir à Londres, les 7 et 8 juin, une date qui coïncide avec la journée mondiale de l'océan, a-t-on appris.

Quelque cent-cinquante délégués et intervenants vont prendre part au premier forum sur l'économie bleue en Afrique (Feba), parmi lesquels des ministres, des chefs d'entreprise, des experts des océans et des organisations environnemtentale et maritime. Leur discussion sera la contribution des océans à l'économie africaine.

L'économie bleue occupe une place centrale dans l'Agenda 2063 de l'Union africaine. La premièré édition du forum couvrira l'Agenda et premettra aux entreprises et aux décideurs de comprendre et de réaliser les potenialités d'investissement dans l'économie bleue en Afrique ainsi que de créer un modèle de gestion durable pour le futur. Les enjeux sont énormes.

La fondatrice du Feba 2018 et présidente directrice générale (PDG)de Bule Jay Communication, Leila Ben Hassen, explique: "Le Feba 2018 est une plate-forme qui permettra de débattre de questions crucilaes autour de l'économie bleue, notamment en matière de création d'emploi, de croissance et de déloppement durable du continent".

Ajoutant: "Nous examinerons également les politiques économiques qui viendront soutenir l'économie des océans et permettront d'offrir de nouvelles opportunités pour les investisseurs et entrepreneurs. En Afrique, où 70% des pays sont côtiers, l'océan est non seulement l'un des moteurs principaux des échanges commerciaux mais aussi une source importante de nourriture et d'énergie pour la population".

Le président et PDG du World Ocean Council, partenaire du Feba 2018, Paul Holthus, a affirmé : "Au World Ocean Coundil, nous traitons des questions transversales touchant au développement des océans, à la science et à l'environnement. Nous sommes déterminés à faire progresser le développement et la mise en oeuvre de solutions axées sur l'industrie pour relever les défis de la durabilité des océans. Le Feba est un rassemblement important pour la sensibilisation et le développement d'un réseau autour de l'économie bleue africaine et en particulier le développement durable et des opportunités d'affaires que l'Afrique a à offrir dans le domaine".

L'économie bleue est plurisectorielle. Elle regroupe les espaces aquatiques et marins, y compris les océans, les mers, les côtes, les rivières et les eaux souterraines. Elle comprend un large éventail de secteurs productifs, tels que la pêche, l'aquaculture, le tourisme, les transports, le commerce, la construction navale, l'énergie, la protection et la restauration.

Elle englobe également les industries extractives, telles que l'exploitation minière sous-marine et l'exploitation pétrolière et gazière extracôtière, à condition qu'elles soient entreprises de manière à ne pas causer de dommages irréversibles à l'écosystème.

Lancien secrétaire excécutif de la Commission économique pour l'Afrique des Nations unies, Caros Lopes, a salué l'iniative et a déclaré : "Plusieurs pays africains élaborent déjà des stratégies pour intégrer l'économie bleue dans leurs plans de développement nationaux", citant, par exemple, les Seychelles, qui ont créé un ministère dédié à la promotion de l'économie bleue. Carlos Lopes a invité plusieurs pays à suivre la voie de l'Afrique du Sud - elle a mis en place l'Opération Phakista qui devrait créér plus d'un million de nouveaux emplois d'ici à 2030 et ajouter plus de 177 milliards de ZAR à l'économie du pays - pour "tirer profit des opportunités socio-économiques disponibles".

Afrique

Ligue des Champions - Salah-CR7, un match dans le match pour la conquête du Ballon d'or

Le Real Madrid et Liverpool s'affrontent samedi à Kiev, en finale de la Ligue des champions. Cristiano Ronaldo et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.