23 Avril 2018

Burkina Faso: Construction de 40 000 logements sociaux et économiques à Manga

Le ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat a tenu, vendredi 20 avril 2018, à Manga, son premier Conseil d'administration du secteur ministériel de l'année, axé principalement sur les grands défis du département.

L'accès à un logement décent est au cœur des priorités actuelles du ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat (MUH).

La question a été abordée au premier Conseil d'administration du secteur ministériel (CASEM) du département de l'année 2018, tenue à Manga, le vendredi 20 avril 2018, sous le thème : « Le renforcement des capacités du ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat pour une mise en œuvre réussie du PNDES ».

Rapportant les propos de son ministre, à l'ouverture des travaux, le directeur de cabinet du MUH, Stanislas Goungounga, a expliqué que l'une des options du gouvernement en 2018 pour permettre aux Burkinabè de s'offrir leurs toits, est l'accélération du processus de construction des 40 000 logements sociaux et économiques.

En la matière, M. Goungounga a renseigné qu'il y a déjà une avancée notable dans les étapes charnières de la politique. Il s'agit, en l'occurrence de la finalisation de la mobilisation foncière et la sélection des promoteurs immobiliers commis à la tâche.

Dans la même veine, le ministère s'est aussi attelé, en 2017, à la finalisation des 13 schémas directeurs d'aménagements urbains qui, selon le directeur de cabinet, devraient permettre l'extension de la politique à l'échelle de tout le pays et ainsi, « répondre aux attentes du plus grand nombre ».

Outre l'accès au logement, Stanislas Goungounga a évoqué comme défis du MUH en 2018, la planification et la maîtrise de la croissance des villes, devenues aussi une préoccupation majeure du fait de l'urbanisation galopante.

La valorisation de l'espace urbain se hisse aussi, a-t-il cité, au nombre des défis du ministère. Sur ce plan, parmi les préoccupations du moment, selon lui, il y a le phénomène grandissant des zones d'habitats spontanés dans les grands centres urbains.

Les armes du ministère, pour venir à bout de cette difficulté, a-t-il laissé entendre, est la mise en place d'un programme structurel conséquent pour un aménagement aux normes de ces zones et la construction de services urbains de base.

Manga, dans le viseur du ministère

Au chapitre de la maîtrise d'ouvrage, la capitale régionale du Centre-Sud, Manga, qui abrite les festivités du 11- Décembre 2018, va bénéficier prioritairement de l'attention du ministère en 2018, a confié Stanislas Goungounga.

Les grands défis vont constituer, a-t-il noté, la réalisation des infrastructures entrant dans le cadre de la célébration de cette fête nationale. Il s'agit de la place de la Nation, l'assainissement autour du marché de Manga, la salle polyvalente, la cité du 11-Décembre et celle des forces vives.

En attendant de voir pousser ces infrastructures, le directeur de cabinet du MUH s'est réjoui de l'opportunité offerte à Manga de jouer son rôle de levier de développement au niveau de la région du Centre-Sud.

Au demeurant, il a promis l'implication effective de son ministère pour relever, aux côtés des forces vives, le défi qui leur est confié. D'ailleurs, a-t-il indiqué, l'organisation du premier CASEM 2018 de son département dans la « cité de l'Epervier » s'inscrit dans cette dynamique.

« Nous avons voulu toucher du doigt les réalités locales, constater l'état d'avancement des travaux et soutenir les acteurs locaux mobilisés pour la réussite de la célébration du 58e anniversaire de l'indépendance du Burkina Faso », a précisé M. Goungounga.

Toutefois, à Manga comme ailleurs dans le pays, le ministre, par la voix de son représentant, a affirmé qu'il mesurait la charge du travail et les adversités qui se présentent à eux pour 2018.

« Le contexte national nous impose une obligation de résultats », a-t-il soutenu, appelant ses collaborateurs à s'approprier les conclusions du CASEM, aussi à redoubler d'ardeur au travail et à faire preuve d'efficacité et de professionnalisme.

« C'est dans cette dynamique que nous bâtirons une société de paix, gage d'un développement durable », a-t-il conclu.

Burkina Faso

Elim.CAN U20 - Ghana-Algérie, Libye-Burkina, le programme du jour

Commencé depuis vendredi, le 2e tour retour des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans Niger 2019 va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.