23 Avril 2018

Algérie: Mohamed Aissa - Appel à unifier les méthodes et programmes d'enseignement coranique

Ghardaia — Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, a appelé, lundi depuis Ghardaia, à unifier les méthodes et programmes d'enseignement coranique, en conformité avec le référentiel religieux national basé sur la modération, la tolérance et le juste milieu.

S'exprimant à l'ouverture du troisième colloque national sur "L'enseignement coranique", tenu au siège de la wilaya, le ministre a indiqué que les deux colloques tenus précédemment à Ghardaia ont permis à cette région de devenir une "citadelle de la jurisprudence" pour une méthodologie d'enseignement coranique unifiée, basée sur une démarche participative avec l'ensemble des acteurs du champ religieux à travers l'ensemble du territoire national.

Ces méthodes d'enseignement, qui seront unifiées, permettent de renforcer l'unité doctrinale et les constantes religieuses inscrites dans le référentiel du pays, a-t-il souligné.

"Notre référentiel religieux, basé sur la culture de la modération et du juste milieu, a permis à l'Algérie de se prémunir contre les tentations de l'extrémisme, et nous devons mettre en place une méthodologie et des programmes d'enseignement coranique authentiques et unifiés dans nos classes", a-t-il soutenu.

Et d'ajouter : "l'Algérie, qui œuvre à promouvoir un islam tolérant en conformité avec l'identité de la Oumma islamique et qui a pu vaincre l'extrémisme, est devenue un symbole et un exemple pour d'autres pays".

Parlant de l'importance de cette troisième rencontre nationale sur l'enseignement coranique, M. Aissa a indiqué que des propositions concrètes seront élaborées pour unifier les méthodes et programmes d'enseignement coranique, conformément aux préceptes énoncés dans le Livre sacré, le Coran.

Dans une déclaration à la presse, le ministre des Affaires religieuses et Wakfs a annoncé que 100 imams seront envoyés en France, 10 au Canada et 05 en Allemagne, pour diriger les prières de "Tarawih" durant le mois de Ramadhan prochain.

Le ministre a également appelé, à la veille du mois de Ramadan, à la solidarité et à l'entraide entre les familles pour soulager les familles démunies, conformément aux enseignements de l'Islam "notre dénominateur commun".

Le troisième colloque national sur l'enseignement coranique, organisé par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, en collaboration avec la wilaya de Ghardaïa, réunit, durant une journée, une pléiade d'Oulema, penseurs et universitaires de différentes wilayas du pays pour débattre de l'unification des méthodes d'enseignement du Coran, en mettant en valeur la méthode ancestrale de lecture de la parole divine (une lecture collective).

Les participants à cette rencontre débattront aussi, en ateliers, de la réforme de l'enseignement coranique, son avenir et sa modernisation, en s'inspirant de l'Islam modéré et de juste milieu, selon les organisateurs.

Le ministre a inspecté plusieurs chantiers afférents à son secteur, particulièrement le chantier du nouveau centre culturel Islamique à Bouhraoua (Ghardaia), en voie de finition, une école coranique, une mosquée et une Zaouia, dans la commune de Daia Ben Dahoua, avant de visiter d'autres structures dans la vallée du M'zab, dans la soirée.

Auparavant, Mohamed Aissa avait honoré des imams et des personnalités religieuses de la région.

Algérie

Visite du patron d'Africom

Le général américan Thomas Wadhausser était en visite, à Alger, pour pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.