24 Avril 2018

Burkina Faso: La jeunesse manque d'emplois décents selon une enquête de l'ODJ

Cette étude selon les conférenciers répond à deux objectifs. Le premier d'ordre théorique pour combler le vide d'information scientifique sur les conditions de vie, de travail et d'aspiration des jeunes du Burkina.

«Cela veut dire qu'on a constaté un vide d'information scientifique sur les conditions de vie et de travail, de loisirs et d'aspirations des jeunes du Burkina. C'est ce qui nous a conduits à réaliser une telle étude qui nous a permis de renseigner de façon systématique ces indicateurs. Cela permet de combler un vide dans le domaine de la connaissance sur la condition sociale des jeunes du Burkina» a expliqué le président du bureau de l'ODJ, Gabin Korbéogo.

A l'écouter, ce rapport constitue un outil d'aide à la prise de décision. «L'ODJ étant une organisation de conscientisation et de lutte pour l'amélioration des conditions de vie des jeunes de façon spécifique, nous considérons les résultats de ce rapport comme un outils d'aide à la décision, un outil de plaidoirie, de mobilisation et de lutte» a souligné M. Korbéogo.

Les résultats ont révélés des difficultés en matière d'accès à la formation, à un emploi décent, à la santé, aux loisirs, au logement, accès à la formation classique et professionnelle, autant d'éléments dépeint sur un tableau sombre par le rapport. L'étude montre que 75,25% des ménages enquêtés sont propriétaires de leur logement. Il ressort également que 48,15% de ménages urbains sont propriétaires contre 88,05% de ceux ruraux. De même, les locataires simples comptent pour 31,32% en milieu urbain contre 4,2% chez les ménages résidents ruraux. «Cela nécessite qu'on doit adresser ces préoccupations pressées des jeunes aux autorités afin qu'elles en trouvent des solutions idoines» préconise le président de l'ODJ qui estime «qu'il est important que les jeunes accèdent à des emplois pérennes mais aussi décent».

L'ODJ pointe un doigt accusateur sur les autorités en ce qui concerne la mauvaise condition de vie et de travail des jeunes. «Elles ont le devoir et l'obligation de pouvoir trouver des emplois décents, des formations de qualités aux jeunes», martèle M. Korbéogo.

Burkina Faso

Elim.CAN U20 - Ghana-Algérie, Libye-Burkina, le programme du jour

Commencé depuis vendredi, le 2e tour retour des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans Niger 2019 va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.