24 Avril 2018

Congo-Kinshasa: 24 avril - L'Institut Français de Kinshasa fête la journée du livre

A l'occasion de la journée internationale du livre célébrée le 23 avril de chaque année, une conférence-débat sur «le livre numérique et le droit d'auteur» a été organisée à la salle du spectacle de la Halle de la Gombe.

L'Institut Français de Kinshasa s'est, une fois encore, imposé dans la commémoration du livre et le droit d'auteur. Evidemment, deux exposés ont constitué le moment passionnant de ladite journée. Le premier était celui de Paul Tete, Directeur de la bibliothèque urbaine de Kinshasa qui détaillait les nouvelles rôles, missions et responsabilités de son centre de lecture face au numérique.

Dans la foulée, il a souligné que les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC), pour ne pas se limiter simplement au terme du numérique ou numérisation, sont venues avec d'autres problèmes d'usage. D'où, a-t-il ajouté, qu'il est nécessaire de repenser les personnels. D'ailleurs, pour épingler un cas, l'hybridisme (en ligne et sur papier) dont augure sa bibliothèque l'a obligé de gérer et les papiers et le numérique.

Le second exposé était animé par le professeur Makolo, écrivain de la littérature et auteur de nombreuses œuvres littéraires, qui a, tout d'abord, commencé par établir un parallélisme entre l'auteur et l'écrivain. Pour lui, l'auteur est un individu qui est à l'origine de quelque chose. Par contre, l'écrivain travaille le langage. Loin de ces diverses définitions, le livre électronique a aussi des exigences. Il y a le droit d'auteur qui est le droit d'un auteur sur l'œuvre qu'il a créé.

Ce droit possède deux attributs dont le droit moral. Ici, l'auteur décide seul de la publication de son livre. Puis, le droit matrimonial, c'est celui sur lequel l'auteur peut tirer un bénéfice financier. Les droits moraux et patrimoniaux ont une condition que le livre électronique passe par des structures officielles. Cette conférence a été sanctionnée par un échange des questions-réponses et la séquence de la remise des livres par des meilleures écoles.

Congo-Kinshasa

Première audience dans le procès du meurtre de l'activiste Rossy Mukendi

Ce vendredi 25 mai s'est ouvert le procès du meurtre de Rossy Mukendi Tshimanga, militant pro-démocratie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.