25 Avril 2018

Afrique: Prêts à vaincre le paludisme

Photo: The Citizen
En s'assurant que l'objectif sera atteint, le gouvernement, en collaboration avec plusieurs intervenants, a lancé hier un programme de distribution de moustiquaires imprégnées aux femmes et aux nourrissons.

L’OMS se joint aux organisations partenaires pour promouvoir le thème de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme cette année: « Prêts à vaincre le paludisme ». Ce thème souligne l’énergie et l’engagement collectifs de la communauté mondiale pour s’unir autour du but commun d’un monde sans paludisme.

Prêts à vaincre le paludisme

Des mesures urgentes sont requises pour remettre sur les rails la lutte mondiale contre le paludisme. C’est pourquoi l’OMS demande d’investir davantage et d’étendre la couverture des outils qui ont fait leur preuve pour prévenir, diagnostiquer et traiter le paludisme.

  • L’action mondiale contre le paludisme est à la croisée des chemins. Après une période de succès sans précédent de la lutte, les progrès marquent le pas.
  • Le rythme actuel est insuffisant pour atteindre les étapes énoncées pour 2020 dans la   Stratégie technique mondiale de l’OMS de lutte contre le paludisme 2016–2030, plus précisément les cibles demandant une baisse de 40 % de l’incidence des cas et des taux de mortalité dus au paludisme.
  • Les pays où il y a une transmission continuelle tombent de plus en plus dans l’une des deux catégories suivantes: ceux qui s’acheminent vers l’élimination et ceux avec une forte charge de morbidité due au paludisme et qui ont signalé des hausses importantes du nombre des cas.

Le paludisme en chiffres: charge aux niveaux mondial et régional

En 2016, il y a eu plus de 216 millions de cas dans 91 pays, soit 5 millions de plus que les 211 millions notifiés en 2015. Cela signe un retour aux niveaux de 2012.

Le paludisme continue de faire un grand nombre de morts: en 2016, 445 000 personnes en sont mortes dans le monde, contre 446 000 en 2015 selon les estimations.

Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement sensibles au paludisme qui tue un enfant toutes les 2 minutes.

Quinze pays, tous en Afrique subsaharienne sauf un, concentrent 80 % de la charge mondiale du paludisme.

Charge estimée du paludisme par région de l'OMS en 2016

Région de l'OMS Cas de paludisme Décès dus au paludisme
Afrique 194 millions 407 000
Amériques 875 000 650
Méditerranée orientale 4.3 millions 8200
Asie du Sud-Est 14.6 millions 27 000
Pacifique occidental 1.6 millions 3300
Monde 216 millions 445 000

Il faut se recentrer sur l’Afrique

On observe toujours dans la Région africaine 90 % des cas et 91 % des décès dus au paludisme dans le monde.

Le Nigéria, le pays le plus peuplé de ce continent, a enregistré 27 % des cas et 24 % des décès dus au paludisme dans le monde.

Le soutien aux pays africains les plus touchés sera crucial pour remettre sur les rails la riposte contre le paludisme, comme l’a souligné le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans le   Rapport sur le paludisme dans le mondede l’année dernière. Lors des prochains mois, l’OMS intensifiera son aide aux pays supportant le plus lourd fardeau.

Le financement: essentiel pour vaincre le paludisme

Le financement de la lutte antipaludique et des efforts d’élimination stagne depuis 2010, avec US $2,7 milliards d’investissements mondiaux dans les programmes de lutte antipaludique en 2016. Cela représente moins de la moitié (41 %) des US $6,5 milliards nécessaires chaque année d’ici 2020 pour atteindre les cibles mondiales d’ici à 2030.

L’insuffisance du financement au niveau national comme international a créé des lacunes majeures dans la couverture par les moustiquaires imprégnées d’insecticide, les médicaments et les autres outils indispensables pour sauver des vies.

Il faut d’urgence combler ces lacunes. C’est particulièrement vrai pour les groupes exposés à un risque plus grand de contracter le paludisme, comme les populations mobiles et celles vivant dans des communautés éloignées et difficiles d’accès.

Perspectives pour de nouvelles interventions

L’accroissement des investissements dans l’élaboration et le déploiement d’une nouvelle génération d’outils est essentiel pour atteindre en 2030 les cibles mondiales concernant le paludisme.

Pour la lutte antivectorielle, de nouvelles interventions ciblant les moustiques qui piquent à l’extérieur des habitations sont à l'étude. De nouvelles formulations chimiques atténuant la menace des résistances aux insecticides sont en cours de développement, de même que de nouvelles stratégies pour améliorer la délivrance des moustiquaires imprégnées et l’application des pulvérisations intradomiciliaires.

Le vaccin antipaludique RTS,S

Dans le courant de cette année, le premier vaccin antipaludique sera déployé dans certaines zones du Ghana, du Kenya et du Malawi. Le vaccin RTS,S est le seul qui, jusqu’à présent, ait montré qu’il conférait une protection partielle contre le paludisme chez le jeune enfant dans le cadre d’essais cliniques à grande échelle.

Ce programme mené par les pays donnera les réponses nécessaires concernant un nouvel outil potentiel qui pourrait s’ajouter à l’ensemble de mesures antipaludiques recommandées par l’OMS.

Élargir le réseau de l’élimination

Comme le dernier   Rapport sur le paludisme dans le monde   l’a mis en évidence, davantage de pays progressent vers l’élimination: en 2016, 44 pays recensaient moins de 10 000 cas de paludisme contre 37 pays en 2010.

Depuis 2010, 6 pays ont été certifiés exempts de paludisme (Arménie, Maldives, Maroc, Sri Lanka et Turkménistan) et plusieurs autres progressent peu à peu vers l’obtention de ce statut.

En juin, l’OMS convoquera le deuxième Forum mondial des pays éliminant le paludisme. Il réunira les représentants de 21 pays en voie de devenir exempts de paludisme et il sera une plateforme pour échanger les enseignements et décrire les mesures concrètes nécessaires pour ramener le nombre des cas à zéro.

L’OMS a 70 ans: 7 décennies de lutte contre le paludisme

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre le paludisme coïncide avec le début d’une série d’activités tout au long de l’année pour commémorer le 70e anniversaire de l’OMS.

Le Programme mondial de lutte antipaludique marquera cette occasion spéciale en publiant une série d’interviews sur le paludisme avec des dirigeants et des défenseurs de l’action mondiale. Ces interviews seront publiées le 25 avril sur le site Web de l’OMS.

En savoir plus

Lutte contre le paludisme - Il y a encore du chemin à parcourir

La communauté internationale a célébré, hier, 25 avril, la Journée mondiale de lutte… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 World Health Organization. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.