24 Avril 2018

Ile Maurice: Réponse parlementaire - Le chômage des femmes rattrape celui des hommes

Le taux de chômage des femmes, d'ordinaire plus élevé, tend à diminuer plus vite que celui des hommes et à réduire le fossé entre les deux sexes. C'est ce qu'a révélé le Premier ministre par intérim, Ivan Collendavelloo, en réponse à une question du député MMM, Aadil Ameer Meea, ce mardi 24 avril, au Parlement.

Le nombre de femmes au chômage est au plus bas depuis 2002. En 2017, le taux de chômage était de 7,1 %, soit «le plus bas en 16 ans», d'après le Premier ministre par intérim.

Le deuxième volet de la question portait sur la dette publique. Elle était de Rs 280 milliards en 2016 et Rs 291,4 milliards en 2017. Au 31 mars 2018, elle est de Rs 293,4 milliards, soit 62,9 % du Produit intérieur brut (contre 64,4 % en 2016 et 63,4 % en 2017).

Troisième sujet de préoccupation du député mauve : les investissements directs étrangers. Ceux-ci ont également connu une hausse. Ils sont passés de Rs 13,6 milliards en 2016 à Rs 14,2 milliards en 2017. Les chiffres pour 2018 ne sont pas encore compilés.

Ile Maurice

Commission d'enquête sur Gurib-Fakim - Bérenger invite la présidence à demander au cabinet de revoir sa décision

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) qui animait une conférence de presse samedi matin à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.