25 Avril 2018

Sénégal: Les filles "particulièrement minoritaires" dans les métiers scientifiques liés aux TIC" (officielle)

Dakar — Les femmes et les filles sont des utilisatrices averties des technologies de l'information et de la communication autant que les hommes, mais les premières demeurent "particulièrement minoritaires" dans les métiers scientifiques dont ceux liés aux TIC, a souligné Gnagna Diop, conseillère technique du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan.

"Loin de souffrir d'un handicap technologique, les femmes et filles, dans leur vie quotidienne ou scolaire, sont des utilisatrices aussi averties des TIC que leurs homologues masculins", a-t-elle fait valoir.

Néanmoins, elles "restent particulièrement minoritaires dans les métiers scientifiques notamment des TIC, car elles sont souvent absentes des centres de décisions stratégiques" du secteur des TIC, a ajouté Mme Diop,

Elle s'exprimait mardi à Dakar lors de la journée "portes ouvertes" de la Direction du traitement automatique de l'information (DTAI) du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, en prélude de la célébration de la Journée internationale des filles dans les technologies de l'information et de la communication (JIFTIC).

Selon Gnagna Diop, "à l'heure où les TIC prennent une place grandissante dans la vie quotidienne et professionnelle, des différences liées au genre continuent d'impacter les perspectives de conception, d'appropriation et de la maitrise de ces outils stratégiques".

Aussi ces journées "portes ouvertes" doivent-elles selon elle être considérées comme "une exhortation" à l'accès, au maintien et à la réussite des jeunes filles et des femmes dans ce secteur.

"Il importe d'explorer les voies et moyens d'y arriver, grâce à des formations de qualité", a-t-elle indiqué, soulignant que les objectifs de développement du Sénégal à court et moyen terme prévoient la création et le développement d'universités virtuelles, avec des espaces numériques ouverts, un Réseau d'instituts supérieurs d'enseignement professionnel (ISEP) et des centres de recherche et d'essai dans les régions.

La conseillère technique au ministère de l'Economie, des Finances et du Plan a ainsi demandé aux jeunes filles et élèves de s'inspirer de l'exemple des femmes ingénieurs de la Direction du traitement automatique de l'information (DTAI) dudit ministère.

Sénégal

53éme Assemblées annuelles de la BAD - La ville de Busan prête à donner le coup d'envoi

C'est demain lundi 21 mai, que s'ouvrent à Busan, la deuxième ville de Corée du Sud, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.