25 Avril 2018

Ile Maurice: Affaire Rosun - le Muvman Liberasyon Fam demande la révocation de Philippe Hao Thyn Voon

Il y a suffisamment d'éléments pour qu'il soit «révoqué immédiatement». Le Muvman Liberasyon Fam (MLF) ne digère pas les propos proférés par Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien (COM), face à la presse vendredi 20 avril. Il commentait alors les accusations d'attouchements et de harcèlement portées par l'athlète Jessika Rosun contre Kaysee Teeroovengadum.

Dans un communiqué, ce mercredi 25 avril, le MLF demande la révocation de Philippe Hao Thyn Voon. Linday Collen dénonce la «tentative de cover-up» dont se serait rendu coupable le président du COM. Et condamne sa déclaration à l'effet que cette affaire n'aurait pas dû être rendue publique. Supposément parce qu'«il y allait de l'honneur de Maurice».

Pour le MLF, c'est «inacceptable» que le président du COM ait évoqué sa «longue amitié» avec Kaysee Teeroovengadum pour tenter de le disculper. En l'effet, lors de sa conférence de presse, vendredi 20 avril, Philippe Hao Thyn Voon a admis qu'il est très proche de Kaysee Teeroovengadum et qu'il était difficile pour lui d'imaginer qu'il soit coupable de ce dont l'accuse Jessika Rosun.

Mais il y a pire pour le MLF. Le mouvement dénonce fortement les gestes faits par Philippe Hao Thyn Voon lors de la conférence de presse. Il avait mimé, tout sourire, un geste évoquant un toucher indécent, en lançant : «Sa ti pink-pinkou la... » En sus, sur un ton humouristique, le président du COM avait raconté une des questions qu'il avait posées à Jessika Rosun : «Ki lazou linn tousé?»

Pour toutes ces raisons, le MLF exige que Philippe Hao Thyn Voon soit révoqué. Dans la foulée, le mouvement exprime son soutien à Jessika Rosun.

Ile Maurice

Activités sismiques - Le continent africain va-t-il accoucher d'une île?

Des secousses en série à Mayotte atteignant une magnitude de quatre sur l'échelle de Richter. La… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.