26 Avril 2018

Burkina Faso: 17e championnat d'Afrique de Karaté-do UFAK-Zone III - Le Burkina Faso conserve le trône

Le championnat de l'Union des Fédérations Africaines de Karaté-do, (UFAK) Zone III, tenu les 20 et 21 avril 2018 à Ouagadougou a désigné ses lauréats. Le Burkina Faso, champion sortant a conservé sa place de leader en engrangeant 12 médailles d'or, 6 médailles en argent et 11 médailles de bronze.

Lentement mais surement, le karaté do burkinabè est en train de monter en puissance en Afrique de l'Ouest. Le pays des Hommes intègres vient de confirmer une fois de plus sa suprématie au championnat de l'Union des Fédérations Africaines de Karaté-do (UFAK) de la Zone III. Au sortir de la 17e édition de cette compétition, tenue à Ouagadougou le vendredi 20 et le samedi 21 avril 2018, les champions sortants, ont fait mieux que lors la précédente sortie où ils avaient ramené du Togo, la première place avec 8 médailles d'or, 8 en argent et 11 médailles de bronze. Les protégés de maître Corneille Maré, Directeur Technique National (DTN) de la Fédération Burkinabè de Karaté-do (FBK) ont engrangé cette fois-ci, 12 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 11 de bronze, soit au total 29 médailles.

Le Niger, a occupé la 2e place en totalisant, 8 médailles d'or, 10 en argent et 9 de bronze. Le Bénin complète le podium avec 6 médailles d'or, 5 argent et 9 de bronze. Cette compétition qui devait regrouper normalement 8 nations, a enregistré la participation effective de 5 pays à savoir, le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Niger, le Togo et le Burkina Faso. Les pays anglophones ont brillé par leur absence à cette 17e édition. Il s'agit du Ghana, du Libéria et du Nigéria. La Côte d'Ivoire et le Togo, respectivement 4e et 5e ferment la marche avec 2 médailles d'or chacun.

Environ 300 athlètes ont rivalisé en Kata (démonstration) et en Kumite (combat). Les compétitions se sont déroulées en 3 catégories dans les deux genres à savoir les cadets (14-15ans), les juniors (16-17ans), et les U21 (moins de 21 ans). Le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, a félicité les karatékas burkinabè pour leur performance. Il a salué la FBK, pour avoir réussi le pari de l'organisation. « Cet évènement a tenu toutes ses promesses. Je félicite la fédération et son président Oumar Yugo pour leur dynamisme » a-t-il laissé entendre.

Ce 17e championnat a été placé sous le haut patronage de sa Majesté le Mogho Naaba Baongho. En guise de reconnaissance à ses soutiens multiformes pour la réussite de la compétition, la fédération lui a décerné la ceinture noire 7e dan à titre honorifique. Selon le président de la FBK, Oumar Yugo, le bilan est satisfaisant. «Cela fait environ 20 ans que la compétition ne s'était plus organisée au Burkina Faso. Nous sommes satisfaits qu'elle se soit bien déroulée», s'est-il réjoui.

Burkina Faso

Elim.CAN U20 - Ghana-Algérie, Libye-Burkina, le programme du jour

Commencé depuis vendredi, le 2e tour retour des éliminatoires de la CAN des moins de 20 ans Niger 2019 va… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.