26 Avril 2018

Cameroun: Affaire Mida - Le gouvernement rassure

Le chef de l'Etat, Paul Biya, a pris des mesures fortes pour que les épargnants rentrent dans leurs droits.

Quartier Ahala hier, au lieu dit « Repos du chef ». Dès l'entrée, un groupe de gendarmes monte la garde. Interpellé, il nous renvoie un peu plus loin en contre-bas, où se trouve leur supérieur hiérarchique. Quelques mètres plus loin, nous tombons sur un cordon de police.

Il faut montrer patte blanche. Le commissaire de police en faction, l'air jovial, se montre plutôt accueillant. Il est entouré de ses plus proches collaborateurs. « Vous savez, nous sommes la grande muette ».

Comme pour vous dire, circulez, il n'y a rien à voir. Sur le site, nous constatons une absence totale des souscripteurs qui réclamaient encore il y a quelques jours le remboursement de leurs frais. Devant le portail, des policiers, une dizaine, montent la garde. Ils ont la mine serrée. Assis dans les bistrots du coin ou en embuscade, certains souscripteurs sont dans l'attente d'une bonne nouvelle.

Le paiement de leurs frais. La présence des forces de l'ordre elle, rassure. Le chef de l'Etat, Paul Biya, est monté au créneau et a instruit le remboursement des frais de tous ceux qui ont été victimes de l'escroquerie de la MIDA.

Pour certaines personnes rencontrées sur le site hier, c'est une bonne nouvelle. « La décision du président de la République nous rassure, et nous espérons rentrer dans nos droits le plus rapidement possible». Le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, porte-parole du gouvernement a, dans un communiqué dit toute la détermination des pouvoirs publics à tout faire pour que cette énième affaire trouve une issue des plus favorables.

« L'assistance d'une banque a été requise afin de procéder au comptage de l'argent saisi. Cette opération rendue fastidieuse par la présence de petites coupures se poursuit actuellement dans la plus grande transparence. Le gouvernement informera l'opinion du montant total de la somme ainsi recouvrée à la fin de l'opération de comptage.

Le gouvernement réaffirme sa détermination à veiller à ce que, « MIDA » rétablisse dans leurs droits toutes les victimes de cette vaste escroquerie ». Une commission de recensement et de remboursement des victimes a été mise sur pied par le gouvernement. Elle est présidée par le gouverneur du Centre .

Cameroun

Six militants anglophones condamnés à de lourdes peines de prison

Des militants des régions anglophones ont été condamnés à de la prison au Cameroun ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.