28 Avril 2018

Rwanda: Génocide rwandais - quatre nouveaux charniers découverts

Photo: Premium Times
Symbole de Loi et de Justice

Vingt-quatre ans après le génocide au Rwanda (1994), on découvre encore des charniers. Jeudi 26 avril, deux cents corps ont été retrouvés dans quatre fosses à l'extérieur de Kigali. Les familles des victimes essayent d'identifier leurs proches, sur la base de restes de vêtements ou de témoignages.

Les corps ont été découverts dans quatre charniers dans le village de Rusororo. Les habitants ont creusés jusqu'à 20 mètres de profondeur pour mettre à jour les corps.

La principale organisation de survivants, Ibuka, pense que ces 200 corps sont ceux d'un groupe de 3.000 personnes tuées après avoir été rassemblées à Rusororo durant le génocide, et dont les corps n'ont jamais été retrouvés.

Les recherches de fosses communes se poursuivent, explique à RFI Naphtal Ahishakiye, secrétaire exécutif de l'association de rescapés du génocide «Ibuka - Mémoire et Justice» , aussi de telles découvertes ne sont pas rares. « Vingt-quatre ans après on trouve ici et là des corps de victimes du génocide. Ça nous montre qu'il y a beaucoup de corps non encore retrouvés ».

Si le découverte de ces corps est « traumatisante » selon Naphtal Ahishakiye, elle est importante pour les rescapés. « C'est quelque chose qui aide les rescapés à se réconcilier avec l'environnement, avec l'entourage ».

Rwanda

France-Rwanda - Emmanuel Macron parle de "convergences de vue » avec Paul Kagame

Le président rwandais et président en exercice de l'Union africaine (UA) était en France, dans le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.