1 Mai 2018

Gabon: Déclaration de la Plate-forme des 41 partis politiques de l'opposition

La Plate-forme des 41 partis politiques de l'opposition gabonaise ont tenu une rencontre ce lundi 30 avril 2018 à Libreville. Une rencontre à l'issue de laquelle les leaders de ladite opposition ont fait une déclaration. Laquelle déclaration fait suite à la dissolution de l'Assemblée nationale et le désaveu du gouvernement, le même jour la Cour constitutionnelle.Les médias nationaux et internationaux présents ont relayé la déclaration.

L'Assemblée nationale est dissoute et le gouvernement est désavoué. La Cour constitutionnelle vient de prendre son irrévocable décision. C'est un fait inédit dans la gouvernance des institutions gabonaises depuis 1960, font observer les membres de la Plate forme des 41 partis de l'opposition. Cette Plate-forme de l'opposition fait également remarquer que le gouvernement dirigé par Franck Emmanuel Issozé Ngondet a perdu non seulement sa légitimité, mais aussi sa légalité.

En dissolvant le parlement et en désavouant le gouvernement, le Gabon se trouve là dans une impasse qui a ouvert la crise institutionnelle. Une crise, qui selon les acteurs de l'opposition, est due à l'incompétence et l'amateurisme du régime en place. Et de poursuivre en affirmant que « le gouvernement vient donc de perdre sa majorité, sa légalité et sa légitimité du fait de la dissolution de l'Assemblée nationale ».

Les membres de la Plate forme des 41 partis de l'opposition font constater que la Cour constitutionnelle vient de transférer avec curiosité les compétences dévolues à l'Assemblée nationale au Sénat, alors même que chaque Chambre du parlement requiert à la fois des compétences spécifiques et des prérogatives liées. Ils s'interrogent par ailleurs sur la disposition de l'article 28 de la Constitution concernant la confiance accordée à un gouvernement par les élus du peuple qui ne sont autres que les honorables députés ? Aussi estiment ils que « dans ce contexte d'incertitudes, aucun camp politique ne pourrait raisonnablement revendiquer une quelconque légitimité, autrement dit, il n'y a ni majorité, ni opposition .Il n'existe plus qu'une classe politique toutes les tendances confondues ».

Au regard de ce qui précède, les membres de la Plate forme des 41 partis de l'opposition se sont interroger à savoir sur quelle base légale et légitime le président de la République pourrait il former le prochain gouvernement attendu dans les brefs délais, si celui-ci n'est pas l'émanation des Forces vives de la Nation ? Ainsi, cette Plate forme des 41 partis de l'opposition préconise t- elle une solution purement politique pour sortir de l'ornière dans un contexte marqué par la crise post- électorale d'Août 2016 et la crise institutionnelle actuelle. Elle (la Plate-forme) tire la sonnette d'alarme. Elle appelle à la tenue urgente d'une concertation de la classe politique nationale.

Gabon

Mondial 2018 - Les Gabonais vibrent pour les équipes des autres

Le coup de sifflet de la coupe du monde FIFA 2018, a été donné le jeudi 14 juin dernier. Depuis ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.