7 Mai 2018

Tunisie: Une saison aux multiples facettes

De son côté, l'Espérance Sportive de Tunis a tué le championnat qu'elle a dominé de bout en bout. Ce n'est pas un reproche si les «Sang et Or» ont été les plus réguliers durant la saison.

Le reproche s'adresse plutôt aux concurrents de l'équipe de Bab Souika. L'Etoile Sportive du Sahel, le Club Africain et le Club Sportif Sfaxien ont connu des moments difficiles durant l'exercice et même si tout a fini par rentrer dans l'ordre, les trois clubs en question n'avaient plus les moyens de refaire leur retard et rattraper le leader espérantiste. Aujourd'hui, le suspense ne dure que pour l'octroi de la seconde place qui sera disputé par le Club Africain et l'Etoile du Sahel et synonyme de qualification à la Ligue africaine des champions.

Comment oublier aussi ces maudites scènes de violence dans nos stades où des supporters en mal de défoulement s'en sont donnés à cœur de joie. Les amendes aux clubs et le huis clos ont fini par avoir raison de nos équipes. Ces images véhiculées par la télévision ont fini par ternir l'image de notre football.

Une infrastructure vétuste

Ne parlons pas de nos aires de jeu et de nos stades. Aucun confort et des terrains à la limite du praticable. Allons-y à propos de nos stades. Quel est celui qui n'a pas fermé ses portes cette saison pour rénovation de la pelouse ? Stade olympique de Radès compris. Et puis, pourquoi celui d'El Menzah n'a ouvert ses portes qu'épisodiquement pour accueillir des rencontres sans public ? Savez-vous aussi que les pylônes du Stade olympique d'El Menzah ont été ôtés depuis quelques années et que l'éclairage fait défaut? On se demande aussi pourquoi le stade Chedly-Zouiten n'a ouvert ses portes que sporadiquement pour des séances d'entraînement de quelques équipes.

Quant aux stades de l'intérieur, certains ressemblent à des champs de patates. Ils sont indignes d'un championnat professionnel. Tout est donc à revoir. Il faut d'abord changer les règlements pour que les clubs s'autofinancent. Les équipes ont besoin de ressources fixes pour se prendre en charge. Nous ne sommes pas sortis de l'auberge. Donnez-nous de bonnes pelouses, nous vous donnerons un spectacle de qualité, diront les acteurs du jeu.

Le CA revient de loin

Chapitre révélations de la saison, nous n'avons franchement pas vu un joueur crever l'écran, bien que la coupe du monde frappe à nos portes. Faut-il croire que l'émulation a fait défaut? Sans doute. Par contre, il faut retenir le parcours ambigu du Club Africain. Voilà une équipe qui a mal entamé l'exercice en végétant en bas du classement. Après le départ de Marco Simone, Kamel Kolsi et Bertrand Marchand se sont relayés au chevet de l'équipe de Bab Jedid pour lui redonner une âme.

Aujourd'hui, le constat est là. L'équipe se bat pour la seconde place et va disputer le 13 mai prochain la finale de la Coupe de Tunisie face à l'Etoile du Sahel qui est aussi son concurrent pour la seconde place. Avec un effectif limité et moins nanti que celui de l'Espérance et de l'Etoile, le Club Africain peut sauver sa saison et inscrire son nom dans le palmarès de la saison 2017-2018.

Tunisie

Crise libyenne - Concordance de vues entre l'Onu et les pays voisins

L'Algérie, la Tunisie et l'Egypte, pays voisins de la Libye, ont réitéré la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.