8 Mai 2018

Mali: SIAGRI 2018 - Des produits innovants au cœur des expositions

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a donné samedi le coup d'envoi de la 7è édition du Salon international de l'Agriculture du Mali (Siagri). C'était en présence de plusieurs membres du gouvernement notamment le premier ministre, le ministre en charge de l'agriculture, des diplomates et l'ensemble des acteurs du monde agricole.

Cette année la plus grande foire agricole du Mali, qui a lieu chaque deux ans, expose sur les esplanades du Parc des Expositions toute la grandeur du secteur Agricole malien marquée tant par sa diversité que par la qualité des produits.

Le Mali connu pour ses productions agricoles et animalières dans la sous-région, cette 7è édition qui aura lieu du 5 au 13 mai 2018 a été placée sous le thème « promouvoir l'agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l'économie du Mali ».

Il s'agira à travers ce thème de mettre l'accent sur la nécessité de renforcer la synergie entre le développement de l'Agriculture et le développement industriel passant par la création de PME/PMI Agricoles.

Pour parvenir à cet objectif, un espace appelé « Ecole du Siagri » a été dressée aux cotés des 500 exposants des produits et des différentes services allant dans le sens de développement du secteur agricole, en vue de débattre des questions d'actualités, relatives au domaine agricole et des cas de réussite dans l'entreprenariat agricole pour servir d'exemple aux jeunes et à d'autres promoteurs.

A en croire Dr Nango Dembélé, ministre de l'Agriculture, la vision du président IBK est de faire de l'agriculture malienne le moteur du développement économique.

Toute chose, qui selon le ministre Dembélé témoigne la mise en place des actions de restructuration en vue de changer le visage de l'agriculture malienne à une agriculture moderne, compétitive, productive et ouverte sur le marché.

En ce sens, il a été cité entre autres, le prélèvement de 15 % du budget de l'Etat pour soutenir le financement du secteur agricole, le démarrage de l'aménagement de 100 000 hectares de terres face aux aléas climatiques à travers la maitrise totale de l'eau, le maintien de la subvention des intrants agricoles et son élargissement au sous-secteur de l'élevage et de la pêche.

« La mise en œuvre de ces mesures institutionnelles et les investissements mobilisés ont permis d'améliorer les productions céréalières avec un taux moyen de croit de 36%, si nous comparons les périodes 2009-2013 à celles de 2014 à nos jours et le taux de croit du coton de 53,4 9% pour les mêmes périodes » a rappelé le ministre Nango Dembélé.

Fort de ce constat, qui encourage plus d'un, le département de l'agriculture par la voix de son premier responsable s'est fixé comme objectif pour la campagne 2018-2019, la production de plus de 10 millions de tonnes de céréales et de 750 000 tonnes de coton.

Pour sa part le président de l'Apcam, Bakary Togola, a témoigné toute la reconnaissance du monde rural auprès du président, Ibrahim Boubacar Keïta pour l'ensemble des efforts déployés dans la promotion de leur secteur.

A ses dires, toutes les doléances formulées par le monde rural auprès du Président IBK ont été soit réalisés ou sont en voie de réalisation.

Ainsi pour cette journée d'ouverture du Siagri, on pouvait hautement apprécier dans les coulisses les différents savoir -faire des entreprises de transformation des produits agro-sylvio-pastorales venus du Mali tout comme des autres pays présents.

Du côté des nôtres, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a fortement apprécié dans sa visite des stands, les produits issus de la transformation agricole, la variété végétale et de races animales, ainsi que la conception et la création de matériels et d'équipements agricoles.

A ses dires, ces différents produits demeurent des facteurs de satisfaction et de réussite en matière du développement du monde agricole dont son gouvernement s'est fortement engagé avec l'allocution des 15 % du budget national.

Mali

Des «civils» ou des «terroristes» tués à Boulikessi?

48 heures après la mort d'un militaire malien et d'une douzaine de personnes dans la localité de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.