9 Mai 2018

Tchad: Après la nouvelle Constitution, Déby veut relancer le dialogue politique

Photo: UA
Idriss Déby Itno, président de la République de Tchad

Le chef de l'Etat tchadien a rencontré les partis politiques, mardi 8 mai 2018. Objectif : mettre en place un cadre de dialogue politique en vue des prochaines élections. Faute de consensus, les partis se sont donné une semaine pour s'accorder.

C'est pour faire suite à l'une des annonces de vendredi dernier, à l'occasion de la promulgation de la Constitution de la IVe République, que le chef de l'Etat a rencontré les partis politiques ce mardi. Idriss Déby Itno avait estimé que :

« Pour la sérénité du jeu politique, il est nécessaire de restaurer le cadre de dialogue politique. Cette structure, qui rassemble dans un élan fraternel la majorité présidentielle et l'opposition démocratique, fait le charme et la vitalité de notre jeune démocratie. »

Le cadre national de dialogue politique est un organe paritaire créé il y a dix ans, au sein duquel majorité et opposition discutent des dispositions pour pouvoir permettre l'organisation d'élections transparentes.

Ce mardi 8 mai, les partis politiques conviés au palais ont, pour les uns, marqué leur disponibilité à siéger au sein de l'institution, et pour les autres, demandé qu'un temps de concertation soit accordé à chaque camp pour se préparer à cet effet.

Sur le principe, le prochain cadre de dialogue politique qui sera mis en place mardi prochain ne regroupera plus que les partis politiques. La société civile, qui y était représentée, en est désormais exclue.

En savoir plus

Le président Déby nomme le premier gouvernement de la nouvelle République

Le premier gouvernement de la IVe République est en fonction au Tchad. Le chef de l'Etat a nommé, ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.