10 Mai 2018

Burkina Faso: Festival Les Nuits Djongo - 72 heures pour magnifier la culture Kassena-Nankana

L'Association Djongo Diffusion a organisé, du 4 au 6 mai 2018 à Pô, dans la province du Nahouri, la deuxième édition du festival Les Nuits Djongo. Présidé par le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, le festival était placé sous le thème « Jeunesse et citoyenneté active : défis et perspectives».

En organisant cette édition, deuxième du genre dans la Province du Nahouri, l'Association Djongo Diffusion veut mobiliser et sensibiliser les communautés de base afin qu'elles luttent contre l'acculturation progressive d'une part et d'autre part, organiser des réjouissances populaires autour de la danse traditionnelle Djongo , richesse culturelle du terroir Kassena - Nankana. Pour le président du comité d'organisation de cette deuxième édition, Mahamoudou Adjawourabou, au-delà de son aspect festif, c'est un cadre de renforcement de la cohésion sociale entre fils et filles de la région et un canal de promotion du tourisme. Le festival est aussi, selon lui, une contribution à la valorisation et à la pérennisation des valeurs culturelles de la province à travers la musique et la danse.

Le ministre de l'Administration territoriale et de Décentralisation, président de l'événement, a dit toute sa satisfaction après avoir assisté à la première nuit. Il a félicité les organisateurs et les populations du Nahouri qui partagent la même culture avec les habitants du Nord de la République du Ghana. Dans les communes de Pô et Tiébélé, lieux des prestations, la mobilisation était des grands jours. Pour le promoteur des Nuits Djongo, Bil Aka Kora, le thème de cette deuxième édition «Jeunesse et citoyenneté active : défis et perspectives» est interpellateur. C'est pourquoi il a invité la jeunesse de la région à une réflexion profonde, car la paix et la cohésion sociale étant les ferments du développement, il est impérieux que des actions volontaires soient engagées pour préserver et valoriser la culture à travers la danse et la musique. Il a également invité les fils et filles de la province à accompagner l'association afin de pérenniser cette activité qui contribuera au rayonnement de la culture Kasséna-Nankana. Cette deuxième édition a connu la présence de vedettes de la musique burkinabè : Solo Dja Kabaco, Nourat, Maï Lingani.

Burkina Faso

Relations internationales - Le Burkina rompt avec Taïwan

Le mercredi 23 mai dernier, notre rédaction recevait un message l'informant d'une déclaration importante… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.