11 Mai 2018

Congo-Kinshasa: Les enfants du Kasaï, fragilisés par la malnutrition, sont en danger (Unicef)

Photo: UNICEF
Un enfant souffrant de malnutrition attend d’être soigné dans un centre de santé dans la province du Kasaï oriental en République démocratique du Congo

Un enfant sur dix souffre de malnutrition sévère dans les régions congolaises des Kasaï. Cela signifie que 400 000 enfants risquent de mourir de faim, avertit l'Unicef. L'organisation publie ce vendredi un rapport sur la situation dans ces zones secouées par de graves violences depuis 2016. Un conflit coutumier devenu une guerre, particulièrement brutale pour les enfants.

L'Unicef considère que 60% des miliciens de la région sont des enfants. Depuis le début du conflit, des écoles ont été attaquées, des centres de santé pillés et détruits. Et aujourd'hui, les enfants ne reçoivent pas l'aide dont ils ont besoin. Christophe Boulierac, qui travaille pour l'Unicef, revient d'une mission au Kasaï.

Et il lance un cri d'alarme. La province du Kasaï connaît une relative accalmie qui permet aux familles de quitter la brousse pour revenir dans les villages. « Nous assistons maintenant au Kasaï à une baisse de la violence. Ces violences ont touché fortement cette province en 2017. Et aujourd'hui, les familles - notamment les enfants -, quittent la brousse dans laquelle ils se sont réfugiés, sans accès à de l'eau propre, sans accès à de la nourriture correcte... Ils rentrent dans les villages et c'est maintenant que nous nous apercevons que les enfants rentrent dans un état nutritionnel absolument désastreux», explique à RFI Christophe Boulierac.

« Notre propos n'est pas de dire que les enfants risquent de mourir de malnutrition. C'est qu'ils sont en train de mourir de malnutrition. J'ai vu des enfants mourir dans des hôpitaux, comme à Mbuji-Mayi, où ils sont traités pour des complications.

Un enfant qui souffre de malnutrition aigüe sévère a neuf fois plus de chances de mourir d'une petite infection qu'un enfant correctement nourri. Et ce qu'il faut maintenant c'est une réponse urgente ! »

Congo-Kinshasa

Début de la campagne de vaccination anti-Ebola

A Mbandaka, trois agents de santé ont été vaccinés au cours d'une cérémonie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.