11 Mai 2018

Tunisie: Mise en garde contre la privatisation de la production d'électricité

«Le gouvernement a rassuré, à maintes reprises, l'opinion publique qu'il ne compte pas privatiser la société de la Steg.

Mais la politique qu'il est en train d'appliquer ne fait qu'augmenter le déficit budgétaire de la société. Nous nous indignons contre les politiques de privatisation de la production d'électricité. Nous réclamons, également, la mise en place de politiques de relance du secteur qui soient claires et bien définies», a souligné Abdelkader Jelassi. Il a rappelé, à ce titre, que cette année, le gouvernement a renoncé au subventionnement habituel de la production électrique, ce qui a contribué au creusement du déficit budgétaire de la société qui doit recourir aux prêts bancaires pour le réduire.

«Le déficit budgétaire a atteint des sommes faramineuses s'élevant à plus de 1.200 millions dinars. Le subventionnement de la production électrique, a atteint cette année les 1.000 millions de dinars. La société est obligée de s'endetter pour alléger ce déficit. Il a annoncé que le syndicat soutient le projet des énergies renouvelables régi par la loi de 2015 et qui implique le partenariat public-privé. Toutefois, il a déclaré que le syndicat s'insurge contre l'installation de deux unités privées de production d'électricité conventionnelle à Skhira».

Tunisie

Crise libyenne - Concordance de vues entre l'Onu et les pays voisins

L'Algérie, la Tunisie et l'Egypte, pays voisins de la Libye, ont réitéré la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.